5 487.60 PTS
-0.12 %
5 479.5
-0.26 %
SBF 120 PTS
4 384.56
-0.22 %
DAX PTS
13 258.79
+0.57 %
Dowjones PTS
26 023.91
-0.35 %
6 803.64
-0.10 %
Nikkei PTS
23 763.37
-0.44 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Chine: une fusion dans la livraison de repas donne naissance à un géant

| AFP | 218 | Aucun vote sur cette news
Le géant du commerce électronique Alibaba a investi en 2016 1,25 milliard de dollars dans Ele.me
Le géant du commerce électronique Alibaba a investi en 2016 1,25 milliard de dollars dans Ele.me ( aaron tam / AFP/Archives )

La firme chinoise de livraison de plats à domicile Ele.me, soutenue par le géant du commerce électronique Alibaba, va racheter son rival Baidu Waimai pour créer un mastodonte du secteur, a annoncé l'entreprise jeudi, une opération pouvant selon un média local approcher 700 millions d'euros.

Juchés sur des vélos électriques ou des scooters, en uniforme coloré, les livreurs de Baidu Waimai et Ele.me (dont le nom signifie: "Avez-vous faim?") sont omniprésents dans les métropoles chinoises, où le secteur de la livraison de repas à bondi de concert avec l'usage des paiements électroniques mobiles.

Ele.me a indiqué dans un communiqué qu'il allait prendre le contrôle de Baidu Waimai, mais que ce dernier -un service du géant de l'internet chinois Baidu- pourrait continuer d'opérer sous son propre nom avec la même équipe de direction.

Les conditions financières de l'opération n'ont pas été précisées.

Mais le quotidien financier China Business News a rapporté que l'acquisition pourrait être financée à la fois en numéraire et en actions de Ele.me, pour un montant total représentant une valorisation entre 425 et 680 millions de dollars pour Baidu Waimai.

Alibaba, numéro un de la vente en ligne en Chine, et son bras financier Ant Financial avaient investi l'an dernier 1,25 milliard de dollars dans Ele.me.

L'agence Bloomberg avait rapporté en mai qu'ils envisageaient d'injecter un milliard de dollars supplémentaire dans l'entreprise.

Le secteur de la livraison de repas a connu en Chine un essor fulgurant ces deux dernières années, à mesure que se popularisaient des solutions de paiement en ligne avec téléphone portable --notamment via l'application Alipay développée avec l'appui d'Alibaba.

Mais une concurrence féroce, à coup de promotions diverses, oppose les trois grands acteurs du marché: Ele.me, Baidu Waimai et Meituan Waimai -lesquels font figure de pionniers face au récent essor de firmes européennes telles que Deliveroo.

Avec quelque 260 millions d'usagers revendiqués à travers 2.000 villes, Ele.me contrôle 42% du marché chinois des livraisons de plats à domicile, selon le cabinet Analysys International. Baidu Waimai fait figure de petit poucet, avec 13% de parts de marché.

En fusionnant, les deux pourront concentrer leur énergie à affronter leur concurrent commun Meituan, le numéro deux du marché avec 41% de parts.

Meituan-Dianping -un service proposant commandes et livraisons de plats mais également des recommandations et critiques de restaurants par ses usagers- est assuré par Tencent, un autre géant de l'internet chinois et l'opérateur de la très populaire messagerie téléphonique WeChat.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2018

Les acquisitions en soutien

Publié le 18/01/2018

SAINT GOBAIN constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Call X239S émis par…

Publié le 18/01/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 18/01/2018

PSA a décidé de créer une troisième équipe de production, à partir d’avril 2018, sur son site de Mangualde (Portugal). Cette opération s’accompagnera du recrutement de près de 225…

CONTENUS SPONSORISÉS