En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 871.43 PTS
-0.09 %
4 867.50
-0.12 %
SBF 120 PTS
3 883.96
-0.13 %
DAX PTS
11 162.12
-0.39 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.137
+0.04 %

Chine: sursaut du secteur manufacturier, selon un indice indépendant

| AFP | 251 | Aucun vote sur cette news
L'activité manufacturière en Chine s'est nettement améliorée en décembre, selon un indicateur indépendant
L'activité manufacturière en Chine s'est nettement améliorée en décembre, selon un indicateur indépendant ( Chandan KHANNA / AFP/Archives )

L'activité manufacturière chinoise a nettement accéléré en décembre, selon un indicateur indépendant diffusé mardi par le groupe de médias Caixin, qui prend le contrepied d'un chiffre gouvernemental montrant au contraire un léger ralentissement de ce secteur crucial.

L'indice des directeurs d'achat (PMI), calculé de façon indépendante par le cabinet IHS Markit et rendu public par Caixin, s'est établi à 51,5 le mois dernier contre 50,8 en novembre.

Ce baromètre, basé sur les carnets de commandes des firmes sondées, est jugé annonciateur de la conjoncture à venir dans la deuxième économie mondiale. Un chiffre supérieur à 50 indique une expansion de l'activité, en deçà une contraction.

L'indice Caixin, qui se concentre sur les petites et moyennes entreprises, reflète la résistance des firmes exportatrices, à la faveur d'une demande mondiale robuste. La Chine a de fait vu ses exportations rebondir de façon spectaculaire en novembre.

"L'activité manufacturière s'est améliorée en décembre, confortant l'idée que la croissance économique s'est stabilisée en 2017", a observé Zhong Zhengsheng, économiste au cabinet CEBM du groupe Caixin.

"Mais il ne faut pas sous-estimer les pressions qui risquent de plomber (le secteur) sur l'année 2018, en raison d'un durcissement de la politique monétaire et d'une supervision plus stricte des finances publiques", enrayant les mesures de relance gouvernementales, a-t-il prévenu.

De fait, l'indice PMI officiel publié jeudi par le Bureau national des statistiques (BNS), un organisme gouvernemental, dressait un tableau plus sombre, faisant au contraire état d'un ralentissement de l'activité fin 2017.

Ce chiffre officiel, qui se concentre davantage sur les grands groupes et firmes étatiques, s'est établi à 51,6, contre 51,8 en novembre --ce qui suggère que le secteur continue malgré tout de progresser à un rythme soutenu, en dépit d'une vaste campagne contre la pollution et des fermetures de capacités excédentaires.

Pékin a réduit l'activité de ses industries lourdes dans le nord-est du pays dans le but de limiter les surcapacités et de lutter contre le brouillard de pollution qui enveloppe traditionnellement la région pendant l'hiver.

Ce qui pourrait, de l'avis des experts, avoir fait trébucher l'économie du géant asiatique au 4e trimestre 2017. La Chine a connu en 2016 sa plus faible croissance en 26 ans (+6,7%), avant un rebond (+6,9%) au premier semestre 2017 et une progression de 6,8% au troisième trimestre, sur fond d'envolée du crédit et des investissements dans les infrastructures.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2019

Franchissement de seuil passif

Publié le 21/01/2019

Casino (+0,54 à 39,40 euros ) annonce avoir atteint son objectif de cessions d'actifs non stratégiques pour un montant de 1,5 milliard d'euros. Et ce, grâce un accord avec des fonds gérés par…

Publié le 21/01/2019

Henkel (-6,49% à 90,72 euros) affiche de loin la plus forte baisse de l’indice Dax après avoir averti que la hausse des investissements pèsera sur ses profits en 2019. Le bénéfice par action du…

Publié le 21/01/2019

Le constructeur aéronautique français Dassault Aviation annonce l’acquisition des activités mondiales de maintenance du suisse ExecuJet, une filiale de Luxaviation. Le montant de la transaction…

Publié le 21/01/2019

Air France et le Syndicat national des pilotes de ligne (SNPL) se seraient entendus vendredi sur les principes d'un accord permettant de satisfaire les demandes d'augmentation salariale des pilotes et…