En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 620.65 PTS
+0.09 %
5 624.50
+0.15 %
SBF 120 PTS
4 434.36
+0.07 %
DAX PTS
12 389.62
+0.14 %
Dowjones PTS
27 041.42
-0.26 %
7 868.23
-0.26 %
1.106
-0.09 %

Chine: les exportations vers les Etats-Unis à la peine en pleine guerre commerciale

| AFP | 509 | Aucun vote sur cette news
Des conteneurs en provenance de Chine dans le port de Los Angeles, le 1er septembre 2019 à Long Beach, en Californie
Des conteneurs en provenance de Chine dans le port de Los Angeles, le 1er septembre 2019 à Long Beach, en Californie ( Mark RALSTON / AFP/Archives )

Au moment où Pékin et Washington annoncent de nouvelles négociations commerciales, la Chine a dévoilé dimanche des chiffres moroses pour son commerce extérieur au mois d'août.

Les exportations du géant asiatique, un des piliers de son économie, ont connu un repli sur un an le mois dernier (-1,0%). Elles avaient pourtant bien résisté en juillet (+3,3%) en dépit des tensions commerciales avec les Etats-Unis.

Quant aux importations de la Chine, elles ont poursuivi leur repli en août (-5,6% sur un an), à un rythme inchangé par rapport à juillet, dans un contexte de demande intérieure en berne.

Sur fond de durcissement des tensions commerciales avec Pékin, des droits de douane supplémentaires frappant des milliards de dollars de biens importés de Chine sont entrés en vigueur le 1er septembre aux Etats-Unis.

Et d'ici la fin de l'année, la totalité des importations américaines en provenance du géant asiatique (quelque 540 milliards sur la base de celles de 2018) sera surtaxée, avec une dernière salve de droits de douane punitifs prévue le 15 décembre.

La Chine a répliqué en augmentant les droits de douane sur 75 milliards de dollars de biens américains.

"Aucun accord"

En dépit de nouvelles surtaxes réciproques, Pékin et Washington assurent maintenir le dialogue. Des négociateurs des deux pays doivent se retrouver début octobre aux Etats-Unis.

Des ouvrières dans une usine de meubles de bureau pour l'exportation, le 4 septembre 2014 à Nantong, dans l'est de la Chine
Des ouvrières dans une usine de meubles de bureau pour l'exportation, le 4 septembre 2014 à Nantong, dans l'est de la Chine ( STR / AFP/Archives )

Lors des dernières négociations en face-à-face à Shanghai fin juillet, les deux pays étaient convenus de se revoir en septembre aux Etats-Unis, sans préciser de date, pour tenter de trouver une issue à leur guerre commerciale.

"Nous continuons à penser qu'aucun accord commercial ne sera conclu cette année ni même en 2020", estime l'économiste Tao Wang, de la banque UBS, citée par Bloomberg.

Au contraire "nous voyons le risque d'une escalade supplémentaire de la guerre commerciale", met-elle en garde.

Le conflit commercial entre la Chine et les Etats-Unis, débuté l'an dernier par l'administration Trump, menace à présent la croissance des deux premières économies mondiales et du reste du monde.

Les chiffres du commerce chinois "sont à surveiller de près" car "ils constituent un bon baromètre de l'économie mondiale", la Chine étant la plus grande nation commerçante du monde, relève l'économiste Ting Lu de la banque Nomura.

Au total, l'excédent commercial chinois a fondu en août à 34,83 milliards de dollars, contre 44,58 milliards le mois précédent.

Avec les seuls Etats-Unis, l'excédent, suivi de près par le président américain Donald Trump, s'est légèrement réduit sur cette période à 26,95 milliards de dollars contre 27,97 milliards en juillet.

Les exportations à destination de l'Union européenne sont restées stables à 38,2 milliards de dollars.

Soutien à l'économie

Craignant une poursuite du bras de fer commercial entre Pékin et Washington, plusieurs instituts ont déjà revu à la baisse ces derniers jours les prévisions de croissance du géant asiatique pour l'an prochain à moins de 6% (contre 6,6% en 2018), ce qui serait son rythme le plus lent en près de 30 ans.

Certaines entreprises domiciliées en Chine sont par ailleurs nombreuses à songer à délocaliser leur production - ou à le faire - dans des pays à l'abri des surtaxes américaines, notamment au Vietnam.

Soucieuse de maintenir la stabilité sociale, dans une année sensible marquée notamment par le 70e anniversaire de la Chine communiste le 1er octobre prochain, Pékin fait de l'emploi l'une de ses priorités.

Pour faciliter l'accès au crédit des micro, petites et moyennes entreprises -- les plus dynamiques en termes d'emploi --, la Banque centrale chinoise (PBOC) a annoncé vendredi une baisse des dépôts que les banques sont obligées de garder dans leurs coffres.

La mesure doit permettre d'injecter plus de liquidités dans l'économie.

En juillet déjà, le Premier ministre chinois Li Keqiang avait appelé à renforcer le soutien aux entreprises tournées vers l'export à l'international et promis des allègements fiscaux.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/09/2019

Le chiffre d'affaires de Bilendi s'élève à 15,4 ME au premier semestre 2019, en progression de 9,6% comparé à la même période de l'année précédente et...

Publié le 18/09/2019

Au premier semestre 2019, Hexaom enregistre un chiffre d'affaires de 418 ME en hausse de 1,8% par rapport à la même période de 2018...

Publié le 18/09/2019

Cerinnov prévoit que l'activité du second semestre devrait être supérieure à celle du premier semestre

Publié le 18/09/2019

Air Liquide a annoncé mercredi soir un accord avec Methanex pour la fourniture d’oxygène, d’azote et de services dans le cadre du projet d’agrandissement d’une usine de méthanol à Geismar,…