En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 365.50
+0.98 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Chine: les bénéfices des compagnies aériennes sous pression au 1S

| AFP | 197 | Aucun vote sur cette news
Un avion de China Southern en préparation à l'aéroport international de Pékin, le 24 juin 2014
Un avion de China Southern en préparation à l'aéroport international de Pékin, le 24 juin 2014 ( GREG BAKER / AFP/Archives )

La compagnie aérienne China Southern a vu son bénéfice net plonger au premier semestre, entamé par le renchérissement des prix du kérosène, tandis que sa rivale China Eastern ne se maintenait dans le vert qu'à la faveur d'une cession exceptionnelle.

China Southern, basée à Canton (sud) et sous contrôle étatique, a vu son bénéfice net reculer de 11% sur un an sur la période janvier-juin, à 2,77 milliards de yuans (352 millions d'euros), selon un communiqué transmis tard mardi à la Bourse de Hong Kong.

Un bond de plus de 30% de ses coûts opérationnels a précipité dans le rouge les comptes de la compagnie, la plus grande d'Asie, le net renchérissement des prix du carburant éclipsant ses recettes.

Les compagnies chinoises continuent néanmoins de profiter à plein de l'expansion spectaculaire du trafic aérien dans le pays, dopé par l'essor de la classe moyenne et le développement accéléré du tourisme.

En témoigne le chiffre d'affaires opérationnel toujours solide de China Southern, en hausse de 11,7% au premier semestre, à 57,82 milliards de yuans (7,3 milliards d'euros).

Ce bon chiffre a semblé rassurer les investisseurs, qui n'ont guère tenu rigueur à l'entreprise du plongeon de ses bénéfices: le titre de China Southern grimpait de 4,74% mercredi à la mi-journée à la Bourse de Hong Kong, et même de 5,81% à Shanghai, où elle est également cotée.

Un avion de ligne de China Eastern, le 12 juin 2017 à l'aéroport de Sydney
Un avion de ligne de China Eastern, le 12 juin 2017 à l'aéroport de Sydney ( WILLIAM WEST / AFP )

De son côté, China Eastern a fait part mercredi d'un prodigieux bond de 34,4% sur un an de son bénéfice net pour les six premiers mois de l'année, à 4,34 milliards de yuans (551 millions d'euros).

Une hausse en trompe-l'oeil, due essentiellement au 1,9 milliard de yuans engrangé grâce à la vente d'une filiale dans le secteur de la logistique. Car China Eastern n'a pas été épargnée non plus par la flambée des prix du carburant: sa facture de kérosène a explosé de 45% sur un an.

"Les cours internationaux du pétrole brut ont augmenté considérablement, en partant d'une base de comparaison relativement basse l'an dernier", a observé avec grande circonspection la compagnie dans un communiqué.

Par ailleurs, son chiffre d'affaires opérationnel a certes augmenté de presque 10% au premier semestre, mais l'intensification de la concurrence sur les routes aériennes internationales entame d'ores et déjà ses revenus, a prévenu le groupe.

China Eastern, désormais soucieuse de s'étendre en Europe, s'est illustrée fin juillet avec l'annonce d'un partenariat avec Air France-KLM, dans lequel la compagnie chinoise investira 375 millions d'euros pour une participation de 10%.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.