En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 442.92 PTS
+0.38 %
5 441.50
+0.36 %
SBF 120 PTS
4 354.63
+0.32 %
DAX PTS
12 755.99
+0.75 %
Dowjones PTS
25 135.80
+0.06 %
7 372.41
-0.43 %
Nikkei PTS
22 794.19
+0.43 %

Chine: le commerce avec la Corée du Nord progresse au 1er semestre

| AFP | 332 | Aucun vote sur cette news
Un porte-conteneur en cours de chargement sur le port de Qingdao (province de Shandong, est), le 13 juillet
Un porte-conteneur en cours de chargement sur le port de Qingdao (province de Shandong, est), le 13 juillet ( STR / AFP )

La Chine a assuré jeudi qu'elle appliquait les sanctions internationales contre la Corée du Nord, malgré de nouveaux chiffres révélant une hausse de 10,5% de ses échanges avec le régime de Kim Jong-Un au premier semestre.

Alors que le président américain Donald Trump a accusé Pékin de renforcer son commerce avec Pyongyang, les exportations chinoises en direction de son voisin, calculées en dollars, ont augmenté de 29,1%, tandis que les importations reculaient de 13,2% sur un an, a annoncé le porte-parole de l'administration des douanes lors d'un point de presse.

Le porte-parole, Huang Songping, a toutefois souligné que les importations avaient fortement diminué ces derniers mois après avoir augmenté au premier trimestre.

La Chine observe en effet depuis le 18 février une suspension de ses importations de charbon de Corée du Nord, conformément aux sanctions prises par l'ONU pour contrer le programme nucléaire nord-coréen.

Les importations chinoises totales de Corée du Nord ont baissé de 41,6% en avril, de 31,6% en mai et de 28,9% en juin, a déclaré M. Huang.

Les chiffres globaux du premier semestre "ne peuvent pas être utilisés comme preuve pour mettre en cause l'application résolue par la Chine des résolutions du Conseil de sécurité de l'ONU", a-t-il lancé.

Ces sanctions "ne constituent pas une interdiction totale des échanges. Le commerce lié à la vie quotidienne des habitants de la Corée du Nord, particulièrement les biens qui relèvent de l'humanitaire, ne doit pas être touché par les sanctions", a-t-il dit.

En ce qui concerne les importations chinoises de charbon nord-coréen, une source de revenus considérable pour Pyongyang, elles ont plongé de 74,5% sur un an au premier semestre, a souligné le porte-parole. La Chine est de très loin le premier partenaire commercial de Pyongyang.

Dans un tweet début juillet, Donald Trump avait accusé Pékin de saper les efforts des Etats-Unis en renforçant ses échanges avec Pyongyang.

"Le commerce entre la Chine et la Corée du Nord a augmenté d'au moins 40% au premier trimestre. Et après on dit que la Chine travaille avec nous. Mais on se devait d'essayer!", avait alors écrit le président américain.

Les chiffres publiés précédemment par Pékin pour le premier trimestre révélaient une hausse de 37,4% du commerce bilatéral avec la Corée du Nord calculé en yuans, et de 30,6% en dollars.

Les Etats-Unis veulent accentuer leur pression sur la Chine afin qu'elle mette en place des sanctions supplémentaires contre la Corée du Nord en réponse à la poursuite de son programme nucléaire, a indiqué dimanche l'ambassadrice américaine auprès des Nations unies, Nikki Haley.

"Nous allons mettre la pression, pas seulement sur la Corée du Nord, (mais aussi) sur les pays qui ne respectent pas les résolutions (des Nations unies) et n'appliquent pas les sanctions contre la Corée du Nord", a-t-elle affirmé lors d'un entretien sur la chaîne CBS.

Parmi eux, la Chine, "parce que 90% des échanges nord-coréens se font avec la Chine et, même s'ils ont collaboré, ils doivent faire davantage", a-t-elle déclaré.

Les autorités chinoises "ont agi sur ce que nous leur avons demandé", a reconnu Nikki Haley, notamment en suspendant les importations de charbon nord-coréen, mais "aujourd'hui, nous devons dire: +Ce n'est clairement pas suffisant+."

Les Etats-Unis ont coup sur coup sanctionné ces dernières semaines une banque chinoise accusée de blanchir de l'argent nord-coréen et autorisé une vente d'armes à Taïwan, une île de facto indépendante mais considérée par la Chine comme une de ses provinces.

En réponse, le président chinois Xi Jinping a reproché à son homologue américain l'apparition de "facteurs négatifs" assombrissant les relations entre les deux pays.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/07/2018

A l’occasion du salon aéronautique de Farnborough (jour 3), Airbus annonce que la compagnie aérienne britannique easyJet a pris livraison du premier de ses A321neo sur une commande de 30…

Publié le 18/07/2018

Alstom annonce qu’il a choisi le fabricant français de batteries Forsee Power pour équiper les bus électriques Aptis, dont les livraisons de série sont prévues à partir de 2019. En standard,…

Publié le 18/07/2018

ATR, une coentreprise entre Airbus et Leonardo, annonce que le transporteur brésilien Azul a renouvelé son contrat de maintenance globale (GMA) pour 10 ans. Ce nouveau contrat couvre la réparation,…

Publié le 18/07/2018

u prix catalogue, la commande atteint 5,3 milliards de dollars.

Publié le 18/07/2018

Singapore Airlines récupère son titre de meilleure compagnie au monde...