En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 810.74 PTS
+0.51 %
4 807.00
+0.44 %
SBF 120 PTS
3 829.29
+0.52 %
DAX PTS
10 923.82
+0.29 %
Dowjones PTS
24 215.42
+0.62 %
6 692.03
+0.34 %
1.140
-0.02 %

Chine-Etats-Unis: Paulson met en garde contre un "rideau de fer économique"

| AFP | 243 | Aucun vote sur cette news
Former US Secretary of the Treasury Henry Paulson -- shown on January 29, 2015 -- warned that decades of US-China economic integration appeared to be going into reverse
Former US Secretary of the Treasury Henry Paulson -- shown on January 29, 2015 -- warned that decades of US-China economic integration appeared to be going into reverse ( ALEX WONG / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

L'ancien secrétaire au Trésor américain Henry Paulson a mis en garde mercredi contre la perspective d'un "rideau de fer économique" entre la Chine et les Etats-Unis, appelant les deux pays à réduire les tensions commerciales.

Les tensions économiques entre Pékin et Washington "atteignent un point de non retour" aujourd'hui, a averti le secrétaire au Trésor de George W. Bush, au cours d'un discours prononcé à la conférence Bloomberg New Economy Forum à Singapour.

"Aujourd'hui la région doit s'inquiéter du fait que ce qui était jusqu'à présent une concurrence stratégique saine puisse se transformer en une guerre froide à grande échelle", estime le responsable qui était à la barre au début de la crise financière de 2008.

Les Etats-Unis et la Chine se livrent une guerre commerciale sans merci à coups de taxes douanières depuis des mois, suscitant des inquiétudes pour l'économie mondiale.

Taxes américaines sur les produits chinois
Taxes américaines sur les produits chinois ( Gal ROMA / AFP/Archives )

L'administration américaine a en outre doublé ce conflit d'une attaque tous azimuts contre la Chine, accusée dans un discours du vice-président Mike Pence début octobre de vol de technologies sensibles, d'expansionnisme diplomatique et militaire, d'atteintes massives aux libertés publiques et aux minorités religieuses, et même d'ingérence électorale pour se débarrasser du président Trump.

Henry Paulson, qui avait apporté son soutien à la candidate démocrate Hillary Clinton aux élections présidentielles de 2016, a dit craindre que la remise en cause de décennies de progrès dans les relations commerciales entre la Chine et les Etats-Unis n'ait un large impact économique.

"Je crains que d'importants pans de l'économie mondiale ne se ferment aux investissements et aux échanges", a-t-il déclaré.

Commerce Chine - Etats-Unis : excédents chinois
Commerce Chine - Etats-Unis : excédents chinois ( Gal ROMA / AFP/Archives )

Et "je vois maintenant la perspective d'un rideau de fer économique, qui érigerait de nouvelles barrières de chaque côté et démolirait l'économie mondiale que nous avons connue".

Washington a émis quelques signaux positifs récemment. Le président américain Donald Trump a dit au début du mois avoir eu une "très bonne conversation" au téléphone avec son homologue chinois Xi Jinping sur le sujet épineux du commerce, ainsi que sur la Corée du Nord. Et le département d'Etat a annoncé des discussions de haut niveau sur la sécurité à Washington ce vendredi.

Mais Henry Paulson prévoit "un long hiver des relations sino-américaines".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/01/2019

CASINOLe distributeur publiera (après Bourse) son chiffre d'affaires du premier trimestre.PIERRE ET VACANCESLe spécialiste des villages de vacances et des résidences de tourisme publiera son…

Publié le 16/01/2019

11h00 en zone euroInflation en décembre en zone euro14h30 aux Etats-UnisMises en chantier et permis de construire en décembre aux Etats-UnisInscriptions hebdomadaires au chômage aux…

Publié le 16/01/2019

Goldman Sachs (+6,10% à 190,89 dollars) affiche la plus forte hausse de l’indice Dow Jones, porté par des résultats meilleurs que prévu. Au quatrième trimestre 2018, la banque d’affaires a…

Publié le 16/01/2019

Parce qu'ils le valent bien ! A l'occasion de l'annonce du versement d'une prime exceptionnelle de 1 000 euros à ses 14 300 collaborateurs en France, L'Oréal a rappelé le salaire moyen d'un ouvrier…

Publié le 16/01/2019

Conformément au dispositif proposé par le gouvernement d'une prime exceptionnelle de pouvoir d'achat, et compte tenu de la belle année 2018 qu'a réalisée le groupe, L'Oréal annonce le versement…