En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 754.08 PTS
-0.95 %
4 772.5
-0.42 %
SBF 120 PTS
3 776.40
-0.94 %
DAX PTS
10 740.89
-0.29 %
Dowjones PTS
23 803.84
+0.89 %
6 520.11
+1.11 %
1.137
+0.19 %

Chine: Apple voit ses ventes d'iPhones bondir de 40% au 3e trimestre

| AFP | 294 | Aucun vote sur cette news
An Apple showroom in Shanghai: a slump in China sales has temporarily ended, according to a report
An Apple showroom in Shanghai: a slump in China sales has temporarily ended, according to a report ( CHANDAN KHANNA / AFP/Archives )

Le géant américain de l'électronique Apple a enrayé la longue glissade de ses ventes d'iPhones en Chine, avec un bond de 40% de ses livraisons de smartphones sur ce marché crucial au 3e trimestre, selon les estimations du cabinet indépendant Canalys.

Quelque 11 millions d'iPhones ont été écoulés sur la période juillet-septembre en Chine, contre seulement huit millions sur le même trimestre de 2016, a assuré Canalys dans un rapport publié lundi, faisant état d'un vigoureux rebond après 18 mois de repli des ventes de la marque à la pomme dans le pays.

Cette embellie est intervenue alors même que l'ensemble des ventes de smartphones sur le marché chinois, tous fabricants confondus, reculaient de 5% sur un an.

Pour Apple, "la croissance du 3e trimestre sera temporaire", explique Mo Jia, analyste de Canalys cité dans un communiqué, pointant des ventes notamment dopées par "de forts rabais des prix accordés (sur les anciens modèles) avant le lancement de l'iPhone 8" fin septembre.

Après avoir introduit l'iPhone 8, qui a reçu en Chine un accueil très peu enthousiaste, Apple s'apprête à lancer en novembre l'iPhone X. Mais l'éventuelle popularité de ce nouveau modèle, très attendu mais extrêmement onéreux, "ne devrait pas aider Apple à court terme", précise M. Mo.

De fait, Apple reste au 5e rang des fabricants de smartphones en Chine, très loin derrière ses concurrents chinois Huawei (19% de parts de marché), Oppo (18%), Vivo (17%), et Xiaomi, selon Canalys. La marque à la pomme pâtit de la concurrence de modèles d'un niveau technologique équivalent mais meilleur marché.

Apple avait lui-même fait état d'une chute de 14% de son chiffre d'affaires total pour la région Chine et Hong Kong sur les trois premiers mois de l'année, puis de 10% sur le trimestre suivant.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2018

Tikehau Capital et Bpifrance entrent au capital de GreenYellow, via une augmentation de capital de 150 ME...

Publié le 18/12/2018

 Conformément à la réglementation applicable, DERICHEBOURG déclare avoir effectué les opérations d'achat d'actions suivantes dans les conditions de l'article 5 §2…

Publié le 18/12/2018

La nouvelle saison de Life is Strange associe Square Enix External Studios et l'équipe de Dontnod Entertainment...

Publié le 18/12/2018

      Paris, le 18 décembre 2018   Natixis confirme ses ambitions stratégiques et le paiement d'un dividende exceptionnel de 1,5 MdEUR en dépit d'éléments…