En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
-
4 863.00
-0.22 %
SBF 120 PTS
3 888.85
+0.00 %
DAX PTS
11 205.54
-
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.138
+0.18 %

Chine: accord pour lever l'embargo sur la viande bovine française

| AFP | 348 | Aucun vote sur cette news
Le Premier ministre français Edouard Philippe et son homologue chinois Li Keqiang, à Pékin le 25 juin 2018.
Le Premier ministre français Edouard Philippe et son homologue chinois Li Keqiang, à Pékin le 25 juin 2018. ( GREG BAKER / AFP )

La viande bovine française, interdite en Chine depuis 2001, pourra de nouveau être commercialisée, selon un protocole d'accord signé lundi à Pékin en présence du Premier ministre français Edouard Philippe et son homologue chinois Li Keqiang.

Cet accord, qui met fin à 17 ans d'embargo lié à la crise de la vache folle, concrétise un engagement obtenu par Emmanuel Macron lors de sa visite en Chine en janvier.

Il est complété par un protocole pour l'exportation de semence bovine française, des agréments pour deux abattoirs porcins (Bigard et Tradival) et deux établissements de lait infantile (Baby Drink et Candia).

"Ces accords sur lesquels les deux chefs d'Etats s'étaient engagés permettront aux consommateurs chinois d'apprécier l'excellence du terroir français", a estimé M. Philippe.

L'accord sur le boeuf porte sur la viande bovine désossée de moins de 30 mois et permettra d'avoir du boeuf français dans les assiettes chinoises d'ici septembre, selon le président de la filière (Interbev) Dominique Langlois.

"C'est une très très grande nouvelle", "une date historique", s'est félicité M. Langlois, en précisant que "sept entreprises" françaises avaient "été auditées par les autorités chinoises, qui vont remettre leur rapport". "Il y aura des allers-retours quelques jours, quelques semaines" avant de déclencher les premières exportations.

"On a déjà des contacts avec des acheteurs chinois en attente", a-t-il ajouté en visant un objectif de "30.000 tonnes" par an, ce qui "serait déjà formidable".

Quatorze pays exportent déjà pour 1,5 million de tonnes de viande bovine par an vers la Chine.

"Il faut qu'on se différencie", a plaidé M. Langlois en vantant "la qualité de nos races, le fait que nous ayons un système de traçabilité remarquable, que nous n'avons pas un mode d'élevage extensif mais à taille humaine".

"Nous avons aussi la perspective d'apporter du savoir faire dans la découpe de la viande pour les boucheries ou la restauration", a-t-il ajouté.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2019

Casino a signé un accord avec des fonds gérés par Fortress en vue de la cession de 26 murs d’hypermarchés et supermarchés valorisés 501 millions d’euros, dont 392 millions d’euros seront…

Publié le 21/01/2019

      Communiqué de presse 21 janvier 2019       EPR de Flamanville : point d'actualité     EDF poursuit activement le plan d'actions sur les…