En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 567.02 PTS
+0.26 %
5 568.00
+0.33 %
SBF 120 PTS
4 390.49
+0.23 %
DAX PTS
12 289.40
+0.24 %
Dowjones PTS
27 171.90
+0.07 %
7 905.12
+0.90 %
1.121
-0.01 %

Chili: poursuite de la grève dans une mine de cuivre géante

| AFP | 222 | Aucun vote sur cette news
Des mineurs de Chuquicamata manifestent dans la ville de Calama, au Chili, le 14 juin 2019
Des mineurs de Chuquicamata manifestent dans la ville de Calama, au Chili, le 14 juin 2019 ( JULIAN VALDES / AFP/Archives )

Les membres de trois puissants syndicats de la mine de cuivre à ciel ouvert de Chuquicamata, dans le nord du Chili, ont rejeté une proposition de l'employeur et décidé de poursuivre leur grève entamée il y a dix jours.

Ces syndicats -- qui réclament l'amélioration des conditions salariales et de travail ainsi que de la couverture santé --, ont demandé à leur 3.200 adhérents,sur les 4.600 que compte l'entreprise, de se prononcer par vote sur les propositions de Codelco, la plus grande entreprise de cuivre au monde.

Cette dernière a offert une prime d'environ 20.000 dollars, une augmentation salariale de 1,2% ainsi que l'amélioration des conditions de retraite et couverture santé après le départ à la retraite.

Les trois syndicats ont "lors d'un vote rejeté l'offre finale de la compagnie", a indiqué Codelco dans un communiqué.

Une majorité de 1.511 adhérents a voté contre l'acceptation de cette offre, selon la presse locale.

La mine de cuivre de Chuquicamata, au Chili, en octobre 2005
La mine de cuivre de Chuquicamata, au Chili, en octobre 2005 ( MARTIN BERNETTI / AFP/Archives )

La compagnie minière publique Codelco a affirmé que cette offre était "finale" et qu'elle "représentait le plus important effort que l'administration pouvait faire" pour satisfaire les revendications des trois syndicats.

La mine a produit 320.000 tonnes de cuivre fin l'an dernier. Selon les experts, une journée de grève coûte à l'entreprise environ 5,8 millions de dollars.

Ouverte au début du XXe siècle en plein désert d'Atacama, la mine de Chuquicamata a des réserves estimées à 1,7 milliard de tonnes de cuivre, soit plus de 60% de ce qui a été extrait jusqu'à présent.

Située à 2.800 mètres d'altitude, son exploitation doit devenir souterraine à partir de juillet prochain, moyennant 5,8 milliards de dollars d'investissements.

Codelco est le plus important producteur mondial de cuivre. Il assure à lui seul 11% de la production planétaire de ce minerai, avec 1,7 million de tonnes par an.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/07/2019

Le groupe Bourbon a demandé la suspension de la cotation...

Publié le 22/07/2019

Stentys a échoué dans le processus de recherche de partenaire stratégique

Publié le 22/07/2019

La progression de 31,9 ME par rapport au même trimestre de l'exercice précédent est la conséquence d'une amélioration des recettes dans l'ensemble des secteurs d'activité...

Publié le 22/07/2019

"Les platesformes d'automatisation intelligente tout-en-un et disponibles sur le cloud représentent de nouvelles opportunités pour le marché de l'automatisation"...

Publié le 22/07/2019

CFI n'envisage pas de développer une quelconque activité opérationnelle au sein de CFI...