En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 426.80 PTS
-0.38 %
5 429.50
-0.33 %
SBF 120 PTS
4 344.27
-0.33 %
DAX PTS
12 726.57
-0.31 %
Dowjones PTS
25 199.29
+0.32 %
7 390.13
+0.00 %
Nikkei PTS
22 764.68
-0.13 %

Cherbourg: l’usine d'assemblage d’hydroliennes en construction

| AFP | 315 | Aucun vote sur cette news
Une hydrolienne HyTide est mise à l'eau au port de Cherbourg (Manche), pour un test, le 14 juin 2013
Une hydrolienne HyTide est mise à l'eau au port de Cherbourg (Manche), pour un test, le 14 juin 2013 ( JEAN-PAUL BARBIER / AFP/Archives )

La construction de la première usine d'assemblage d'hydroliennes en France a débuté vendredi avec la pose de la première pierre lors d'une cérémonie à Cherbourg (Manche), a-t-on appris auprès de Naval Energies-OpenHydroh, son co-concepteur avec EDF Energies Nouvelles.

Baptisé Normandie Hydro, cette usine doit entrer en service au premier trimestre 2018, selon Naval Energies. Elle permettra d’assurer l’assemblage et la maintenance de sept hydroliennes de 16 mètres de diamètre.

Les turbines seront immergées à une trentaine de mètres de profondeur dans les courants sous-marins du Raz-Blanchard et produiront de l'électricité avec l'énergie des courants.

Il s'agit d'une ferme "pilote" visant à expérimenter cette énergie en vue de lancer par la suite des fermes commerciales. On ignore par exemple aujourd'hui la fréquence de la maintenance nécessaire par 30 m de fond et donc son coût.

D’une puissance totale de 14 MW, "cette ferme hydrolienne sera raccordée au réseau d’électricité à l'horizon 2020, permettant d’alimenter en électricité environ 13.000 habitants", précise Naval Energies dans un communiqué. Le coût du parc est estimé à 112 millions d'euros dont environ 50 millions de subventions.

L'usine mobilisera une quarantaine de personnes pour l'assemblage des turbines, a indiqué Naval Energies, qui emploie près de 13.000 salariés dans le monde dont environ 150 personnes dans l'hydrolien. "La construction de cette usine constitue une étape décisive dans le développement de l’hydrolien en France et à l'international. Elle marque également l’ambition française dans la lutte contre le réchauffement climatique", a indiqué le groupe dans son communiqué.

"La volonté politique n’a jamais fait défaut et nous continuons de travailler, collectivités et État, pour faire de Cherbourg un pôle national des énergies marines renouvelables", a déclaré Philippe Bas, président du conseil départemental de la Manche, lors de la cérémonie.

Selon le syndicat des énergies renouvelables (SER), une quinzaine d'hydroliennes produisent de l'électricité dans le monde dans des parcs d'essais, au large de l’Écosse (6 MW), des Pays-Bas (1,2 MW), du Canada (2 MW) et du Japon (3 MW).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/07/2018

L’équipe de TradingSat.com, séduite par les qualités graphiques de court terme de EURAZEO, entrevoit un potentiel intéressant sur cette action qui constituera le sous-jacent d’un turbo Call…

Publié le 19/07/2018

Un service de mobilité électrique free-floating à Paris et dans sa périphérie

Publié le 19/07/2018

A l’occasion du salon aéronautique de Farnborough (jour 4), l’américain Boeing annonce qu’un client anonyme s’est engagé à commander 100 avions 737 MAX supplémentaires. Au prix catalogue,…

Publié le 19/07/2018

La durée d'hydrolise du PET encore diminuée...

Publié le 19/07/2018

Le carton d'Iliad en Italie est salué par le marché à l'ouverture...