En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 786.17 PTS
+0.49 %
4 792.50
-
SBF 120 PTS
3 809.47
-
DAX PTS
10 891.79
-
Dowjones PTS
24 065.59
+0.65 %
6 669.64
+1.97 %
1.140
+0.00 %

Chèque énergie: Darmanin évoque une extension à certains Français imposables

| AFP | 288 | Aucun vote sur cette news
Gérald Darmanin, le 24 octobre 2018 à Paris
Gérald Darmanin, le 24 octobre 2018 à Paris ( Eric FEFERBERG / AFP/Archives )

Le "chèque énergie", versé pour aider les ménages modestes à payer leur facture de gaz et d'électricité, pourrait être "élargi" à certains contribuables imposables, a annoncé mardi le ministre des Comptes publics Gérald Darmanin, jugeant nécessaire d'"améliorer" ce dispositif.

Le chèque énergie, créé pour remplacer les tarifs sociaux de l'électricité et du gaz, et versé à 3,7 millions de ménages en situation de précarité, connaît aujourd'hui "deux problèmes", a reconnu M. Darmanin, interrogé sur LCI sur la fronde contre la hausse des prix des carburants.

"Le premier, c'est que c'est très technocratique comme système, parce que vous recevez un chèque, mais c'est un chèque que vous ne pouvez pas encaisser, c'est un chèque que vous devez déduire de votre tarification", a-t-il rappelé.

"Aujourd'hui, il y a 560.000 Français qui reçoivent ce chèque mais qui ne l'encaissent pas. Ce sont des dizaines de millions d'euros mis à la disposition" des contribuables mais "qu'ils ne dépensent pas", a insisté le ministre, jugeant nécessaire de rendre le dispositif "plus simple".

La deuxième "question qu'on doit se poser", c'est "est-ce qu'il faut aider les gens qui sont imposables, c'est-à-dire ceux qui payent l'impôt sur le revenu", et qui ne bénéficient actuellement pas du chèque énergie, a poursuivi Gérald Darmanin.

"Je pense qu'effectivement il faut s'occuper de tous les Français modestes", a-t-il déclaré, estimant qu'il fallait peut-être "élargir à d'autres personnes" le chèque énergie, évoquant le cas de certains contribuables payés "au Smic".

"Avec le ministre d'Etat François de Rugy, nous aurons l'occasion de faire cette semaine des propositions au Premier ministre" sur ce sujet, a-t-il prévenu.

Interrogé un peu plus tôt sur Europe 1, Emmanuel Macron avait indiqué vouloir regarder "comment améliorer le chèque énergie", qui doit être porté en 2019 à 200 euros par an en moyenne contre 150 euros cette année, pour aider les ménages modestes.

"On ne peut laisser les gens alors que l'hiver commence dans une situation qui ne permet pas de se chauffer dignement", a-t-il déclaré.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/01/2019

  JCDecaux remporte un nouveau contrat de mobilier urbain publicitaire analogique et digital pour 11 ans à Rotterdam     Paris, le 15 janvier 2019 - JCDecaux SA (Euronext…

Publié le 15/01/2019

Ce brevet renforce la propriété intellectuelle mondiale de Tedopi en immuno-oncologie...

Publié le 15/01/2019

Communiqué financier Tremblay-en-France, le 15 janvier 2019 Aéroports de Paris SA   Aéroports de Paris SA prend acte du refus d'homologation de ses tarifs de redevances…

Publié le 15/01/2019

Le groupe se prépare à accélérer son développement  et à déployer son offre pour l'Industrie 4.0   Paris, le 15 janvier 2019 - Lectra renforce son Comité…

Publié le 15/01/2019

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 167 886 006,48 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000 SAINT-ETIENNE 554 501 171 R.C.S.…