En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 358.71 PTS
-0.25 %
5 368.00
+0.05 %
SBF 120 PTS
4 309.78
-0.01 %
DAX PTS
12 652.70
-0.33 %
Dowjones PTS
24 657.80
-0.17 %
7 280.70
+0.00 %
Nikkei PTS
22 693.04
+0.61 %

Champagne: la récolte 2017 en baisse à cause des intempéries mais de qualité

| AFP | 253 | Aucun vote sur cette news
Les vendanges du vignoble champenois font partie des plus précoces depuis 1950
Les vendanges du vignoble champenois font partie des plus précoces depuis 1950 ( FRANCOIS NASCIMBENI / AFP )

Les vendanges en Champagne touchent à leur fin dans l'appellation, concluant une récolte 2017 au rendement moins élevé qu'escompté en raison de "nombreux orages" et de "grêle", synonymes de dégradation des raisins juste avant la cueillette, a-t-on appris vendredi auprès de l'interprofession.

"Les fréquentes pluies orageuses qui surviennent dès le début des vendanges alors que le raisin est à maturité activent les foyers de botrytis (maladie de la vigne) et obligent les vignerons à procéder à un tri rigoureux des grappes", a expliqué dans un communiqué le Comité Champagne, l'organe interprofessionnel de l'interprofession.

Entamées le 26 août puis élargies à la majeure partie du vignoble champenois à partir du 4 septembre les vendanges font partie des plus précoces depuis 1950. Elles ont néanmoins été touchées par des aléas climatiques au printemps et des conditions météorologiques dégradées en août.

Après la "perte de 23% des bourgeons sur l’ensemble du terroir" à la suite des gelées du printemps, puis "une exceptionnelle période chaude et ensoleillée entre mai et fin juillet" offrant au vignoble "un état sanitaire remarquable", "de nombreux orages dont plusieurs localement accompagnés de grêle" en août ont détérioré la qualité des grappes dans certains secteurs, a retracé cette source.

En raison de ces aléas et de la nécessité pour les vignerons de ne conserver que les grappes saines, "le rendement autorisé pour l’année (10.300 kg/ha) ne devrait pas être atteint dans tous les secteurs", a précisé cette source, soulignant que les vignerons n’atteignant pas ce niveau ont recours à la réserve interprofessionnelle "pour compléter leur approvisionnement".

Les raisins récoltés présentent une "acidité satisfaisante" et un équilibre "très prometteur", a assuré le Comité Champagne.

Leur qualité sera évaluée lors des dégustations de vins clairs, avant la seconde fermentation qui leur donnera leur effervescence.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/06/2018

  Paris, 21 juin 2018 - Atos, leader mondial de la transformation digitale, annonce aujourd'hui que sa nouvelle plateforme d'observation de la Terre (EO), officiellement…

Publié le 21/06/2018

+13,5% en milieu de matinée pour le titre...

Publié le 21/06/2018

CNP Assurances annonce aujourd’hui le succès du placement de sa première émission subordonnée Restricted Tier 1. Il s’agit d’obligations à durée indéterminée d’un montant de 500…

Publié le 21/06/2018

DOM Security bondit de 18,6% à 70 euros en début de séance ce jeudi, s'ajustant en direction du prix de l'offre partielle de rachat proposée...