5 263.43 PTS
-0.34 %
5 258.50
-0.22 %
SBF 120 PTS
4 208.44
-0.28 %
DAX PTS
12 582.68
-0.08 %
Dowjones PTS
22 239.40
-0.49 %
5 853.50
-1.33 %
Nikkei PTS
20 397.58
+0.50 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Cédric Villani chargé d'une mission sur l'intelligence artificielle

| AFP | 1011 | 4 par 1 internautes
Le député et mathématicien Cédric Villani, le 2 juin 2017
Le député et mathématicien Cédric Villani, le 2 juin 2017 ( JOEL SAGET / AFP/Archives )

Le Premier ministre Edouard Philippe a confié vendredi au député et mathématicien Cédric Villani une mission sur l'intelligence artificielle en vue d'éclairer le gouvernement qui entend "construire une stratégie nationale" dans ce domaine.

Lauréat 2010 de la médaille Fields - considérée comme l'équivalent du prix Nobel pour les mathématiques-, Cédric Villani, élu député REM de l'Essonne en juin, aura quatre mois à compter de vendredi pour mener à bien cette tâche.

Il sera pour l'occasion nommé parlementaire en mission par décret du Premier ministre.

"L'intelligence artificielle est un défi absolument considérable pour notre pays et notre époque", a déclaré M. Philippe qui s'exprimait au Conservatoire national des Arts et métiers (CNAM) à Paris, avec à son côté Cédric Villani. "Elle est perçue à la fois comme une chance de transformation et en même temps par certains comme une menace et comme un risque", a-t-il souligné.

L'objectif du gouvernement est "d'arrêter une stratégie nationale fondée sur les atouts considérables dont la France dispose pour épanouir complètement ce tissu économique et en même temps pour fixer des règles à l'utilisation et au développement de cette intelligence artificielle", a expliqué le Premier ministre.

Il était venu accompagné du secrétaire d'Etat en charge du numérique, Mounir Mahjoubi, et de la ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation, Frédérique Vidal.

Cédric Villani devra rendre un rapport d'étape fin novembre à Mounir Mahjoubi. Son rapport final devra être remis à Edouard Philippe en janvier.

"C'est une mission qui va être intense", avec "un calendrier resserré", a indiqué à l'AFP Cédric Villani. Elle sera "riche en auditions", notamment "dans un cadre privé pour donner plus de liberté pour s'exprimer". "Il y aura peut-être une consultation citoyenne", a-t-il ajouté.

"Il y a une demande très claire du gouvernement pour que les recommandations soient concrètes et opérationnelles et que ce ne soit pas juste au niveau de la réflexion", a dit le député.

En mars, à la Cité des Sciences, François Hollande, alors chef de l'Etat, avait déjà reçu un rapport sur la stratégie à adopter sur l'intelligence artificielle, élaboré par l'initiative France IA.

Conduite de janvier à mars, France IA "a permis de lancer le débat sur ces sujets et de recueillir des propositions", relève Edouard Philippe dans la lettre de mission de M. Villani.

"Ce travail mérite d'être affiné et approfondi pour établir une stratégie nationale portée par les plus hautes autorités et la décliner en feuille de route concrète", ajoute-t-il.

"Il s'agit de prioriser les sujets et de poser les bases d'une action française et européenne efficace dans la durée', écrit M. Philippe.

"Les conclusions du rapport France IA font partie de la base de travail de la mission Villani", a précisé à l'AFP le secrétaire d'Etat Mounir Mahjoubi. "Mais nous avons considéré que ces conclusions ne permettaient pas de définir une stratégie nationale sur le sujet et que cela nécessitait que le gouvernement remobilise une mission", a-t-il expliqué.

Avoir "une vision, c'est choisir, c'est décider, c'est orienter. Il n'y avait pas eu assez de choix", a-t-il dit.

pcm/ial/phc

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2017

Le cabinet d'expertise comptable Cogedis et Rapidoprêt viennent d'inaugurer, le 21 septembre dernier, leurs nouveaux locaux situés 1 rue de La...

Publié le 25/09/2017

Portzamparc revalorise le dossier MGI Coutier de 40 à 44,4 euros suite à la solide publication de l'équipementier automobile...

Publié le 25/09/2017

Aviva Investors Global Services Limited et Aviva Investors France, agissant de concert, ont déclaré avoir franchi en hausse, le 21 septembre 2017, le...

Publié le 25/09/2017

STMicroelectronics accompagne E-Distribuzione, société du groupe Enel

CONTENUS SPONSORISÉS