En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 447.44 PTS
+0.46 %
5 443.00
+0.39 %
SBF 120 PTS
4 358.59
+0.42 %
DAX PTS
12 765.94
+0.82 %
Dowjones PTS
25 199.29
+0.32 %
7 390.13
-0.19 %
Nikkei PTS
22 794.19
-

Castorama: des centaines de postes menacés par la délocalisation

| AFP | 580 | Aucun vote sur cette news
Plusieurs centaines de postes seraient menacés chez Castorama et Brico Dépôt (groupe Kingfisher) en raison notamment du regroupement à Cracovie, en Pologne
Plusieurs centaines de postes seraient menacés chez Castorama et Brico Dépôt (groupe Kingfisher) en raison notamment du regroupement à Cracovie, en Pologne ( PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives )

Plusieurs centaines de postes seraient menacés chez Castorama et Brico Dépôt (groupe Kingfisher) en raison notamment du regroupement à Cracovie, en Pologne, des activités comptabilité et contrôle de gestion des filiales du groupe britannique, a-t-on appris lundi de sources syndicales.

Selon FO et la CGT, la directrice générale du groupe Kingfisher, la Française Véronique Laury, a annoncé mercredi dernier, dans une vidéo diffusée dans l'ensemble des sociétés, ce regroupement dans un centre de services partagés à Cracovie.

Chez Castorama, FO évalue à "environ 500" le nombre de postes menacés au total, dont "200 à 250" au siège de Templemars (Nord), a indiqué à l'AFP son représentant Jean-Paul Gathier. "Ils nous disent que ces métiers (comptabilité, contrôle de gestion, ndlr) disparaissent à horizon fin 2018", avec une négociation sur un plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) prévue "début 2018", a-t-il précisé.

"Le périmètre n'a pas été communiqué" mais "plusieurs centaines" de postes sont menacés, en comptant certains personnels administratifs en magasin dont les suppressions de postes étaient "déjà actées", a dit de son côté Nicolas Euzenot (CGT). "Et on sent que les annonces ne sont pas finies".

Chez Brico Dépôt, "40 à 50 personnes devraient être impactées" selon Patrice Herrerias (FO). "On ne sait pas encore si les personnels administratifs en magasin" le seront, a-t-il ajouté.

Sollicitée, la direction de Castorama n'avait pas donné suite en fin de journée.

La CGT dénonce une "politique de dégraissement pour gagner du fric sur la réduction de la masse salariale pour donner plus et encore plus aux actionnaires !!!", tandis que FO fustige une restructuration "sacrifiant" les salariés "vus comme des coûts" et "priés de devenir low cost".

"Après les métiers de la comptabilité, du contrôle de gestion, d’autres métiers seront vraisemblablement appelés à disparaître", craint aussi FO.

Kingfisher a annoncé en septembre un recul de 8,1% de son bénéfice net au premier semestre, à 295 millions de livres (332 millions d'euros), qu'il a mis sur le compte de problèmes d'approvisionnement de certains produits et sur des ventes toujours faibles en France.

Selon FO, Castorama compte 13.000 salariés et 103 magasins et Brico Dépôt, son "petit frère low-cost", 121 points de vente.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/07/2018

Le RevPar (Revenu par chambre) s'établit à 262,29 euros...

Publié le 18/07/2018

L'environnement de marché demeure très porteur pour Voltalia au Brésil...

Publié le 18/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 18/07/2018

Le chiffre d'affaires de HighCo au 1er semestre 2018 s'élève à 89 ME...

Publié le 18/07/2018

Forbes France a décerné à Esker le prix de la Croissance...