5 401.08 PTS
+0.40 %
5 401.50
+0.51 %
SBF 120 PTS
4 300.92
+0.44 %
DAX PTS
13 095.32
+0.67 %
Dowjones PTS
23 565.75
+0.17 %
6 393.86
+0.12 %
Nikkei PTS
22 550.85
+0.12 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Castaner prévoit des représentants des salariés dans les conseils d'administration

| AFP | 114 | Aucun vote sur cette news
Castaner prévoit des représentants des salariés dans les conseils d'administration
Castaner prévoit des représentants des salariés dans les conseils d'administration ( PHILIPPE LOPEZ / AFP/Archives )

Le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner a estimé lundi que l'intéressement et la participation dans les entreprises que veut relancer Emmanuel Macron aboutiraient à l'entrée de salariés dans les conseils d'administration.

"C'est l'un des objectifs" de ce projet, a répondu M. Castaner à une question de BFMTV. "Oui parce que c'est une question de citoyenneté de casser le rapport entre l'autorité et le dépendant". "Si on veut réaffirmer la place des salariés dans l'entreprise, il faut changer la gouvernance", a-t-il aussi dit.

Selon lui, le ministre de l'Economie Bruno Le Maire "ouvrira la discussion dans les jours, dans les semaines qui viennent".

"La réussite de l'entreprise doit bénéficier à tous" par l'intéressement et la participation, a ajouté M. Castaner. "Aujourd'hui, il y a 12 millions de Français qui en profitent dans les entreprises de plus de 50 salariés", a-t-il relevé, calculant que pour eux, cela "fait presque un 13ème mois en moyenne, 2.000 et quelque euros".

Il a estimé qu'"il faut aller plus loin" pour les entreprises de moins de 50 salariés, même si "on avait amorcé la pompe avec la loi croissance et activité portée par Emmanuel Macron". "Il faut voir les accords d'entreprises qui peuvent se faire, ça fait partie des sujets qui vont être mis sur la table dans les semaines qui viennent", a-t-il précisé.

"L'idée c'est que tous les salariés, y compris le salarié de la boulangerie d'une petite commune dans l'Ubaye à Barcelonnette" en bénéficient, a dit le ministre. "La rémunération, elle doit être faite sur le salaire, garanti, bien évidement, mais elle peut être complétée par l'effort collectif dans cette petite entreprise".

Dimanche M. Macron avait dit souhaiter "un vrai débat" en 2018 pour "revisiter cette belle invention gaulliste de l'intéressement et de la participation", pour que "tous les salariés aient leur juste part quand les choses vont mieux".

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/11/2017

Dont un en France et six dans des associations caritatives françaises

Publié le 24/11/2017

Oddo BHF et Natixis étudient un rapprochement de leurs activités de courtages actions dans la perspective de la mise en place en 2018 de la directive européenne Mifid II, révèle Reuters…

Publié le 24/11/2017

Dans la tourmente, Teva tranche dans le vif. Le numéro un mondial des génériques envisagerait de supprimer de 20 à 25% de ses 6 860 salariés en Israël ainsi que plus de 10% de ses 10 000…

Publié le 24/11/2017

Les discussions entre les deux groupes sont compliquées...

Publié le 24/11/2017

La société anonyme de droit luxembourgeois Vesalius Biocapital, agissant pour le compte des fonds Vesalius Biocapital Holdings SA et Vesalius...

CONTENUS SPONSORISÉS