En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 828.48 PTS
+1.82 %
4 813.0
+1.66 %
SBF 120 PTS
3 829.47
+1.59 %
DAX PTS
10 788.41
+1.57 %
Dowjones PTS
24 423.26
+0.14 %
6 682.74
+0.00 %
1.139
+0.36 %

Lactalis: le groupe Casino reconnaît avoir vendu 403 articles concernés par le rappel

| AFP | 377 | Aucun vote sur cette news
Le logo du groupe Casino sur le fronton d'un supermarché de Paris
Le logo du groupe Casino sur le fronton d'un supermarché de Paris ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Le groupe Casino a à son tour reconnu avoir vendu dans ses magasins (Géant, Casino et Franprix) au total 403 articles concernés par le rappel de produits infantiles Lactalis, a annoncé jeudi une porte-parole à l'AFP.

Sur ces produits qui auraient dû être retirés des rayons en raison d'une contamination aux salmonelles, 352 ont été vendus dans les hypermarchés Géant, les supermarchés et magasins de proximité Casino, et 51 dans les Franprix.

Dans l'hypothèse où "par extraordinaire" des produits concernés, laits ou céréales infantiles, seraient encore dans les rayons, "ils ne peuvent plus être vendus", Casino ayant notamment mis en place une procédure de blocage en caisse des produits concernés par le retrait, selon la même source.

"Casino, qui avait déjà informé tous ses clients porteurs de la carte de fidélité ayant acheté ces produits au cours de l'année 2017 tout au long du mois de décembre, a également choisi de prendre contact avec tous les autres clients concernés plus récemment par l'achat de ces produits", ajoute le groupe dans un communiqué.

Le groupe a entrepris de contacter les clients non-titulaires de cartes de fidélité via leurs numéros de cartes bancaires par l'intermédiaire des banques. Toutefois, les numéros de cartes étant, pour des raison de confidentialité, tronqués dans les systèmes informatiques, "tout dépend de la collaboration des établissements bancaires".

Le groupe souligne qu'un "dispositif de contrôle déjà disponible sur l'ensemble des hypermarchés (une centaine) et les deux tiers des supermarchés dès fin décembre est désormais opérationnel sur l'ensemble du parc de magasins (Géant, supermarchés Casino, les magasins de proximité Casino, Franprix)", permettant ainsi de "bloquer au passage en caisses les références des produits" faisant l'objet d'un retrait ou d'un rappel.

Avant le groupe Casino, plusieurs enseignes (Leclerc, Carrefour, Système U, Auchan) ont reconnu avoir vendu des produits concernés par le rappel.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2018

Les CDS à 5 ans du distributeur sont au plus haut...

Publié le 11/12/2018

Total, soutenu aujourd'hui par des avis acheteurs de Bank of America Merrill Lynch et Deutsche Bank en bourse, reprend 1,4% à 48,01 euros...

Publié le 11/12/2018

Copyright GlobeNewswire Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien : http://hugin.info/143549/R/2228613/875251.pdf Information…

Publié le 11/12/2018

Suez cède 2,3% à 12,05 euros, pénalisé par le statu quo d'Engie. Son principal actionnaire (32% du capital) a finalement décidé de conserver cette participation, révèle les Echos. Ce choix…

Publié le 11/12/2018

D'un point de vue graphique, le titre est sous pression après avoir enfoncé, le 5 décembre dernier, le niveau de support majeur des 7.82 euros. Du côté des indicateurs techniques, le RSI…