En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 494.17 PTS
+0.78 %
5 475.50
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 397.14
+0.71 %
DAX PTS
12 430.88
+0.85 %
Dowjones PTS
26 743.50
+0.32 %
7 531.07
-0.50 %
1.175
-0.23 %

Carrefour Proximité: quelque 1.300 licenciements déjà notifiés

| AFP | 153 | Aucun vote sur cette news
arrefour a déjà notifié cette semaine quelque 1.300 licenciements dans le cadre du plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) mis en oeuvre dans ses magasins de proximité, fermés en juillet
arrefour a déjà notifié cette semaine quelque 1.300 licenciements dans le cadre du plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) mis en oeuvre dans ses magasins de proximité, fermés en juillet ( PHILIPPE HUGUEN, PHILIPPE HUGUEN / AFP/Archives )

Carrefour a déjà notifié cette semaine quelque 1.300 licenciements dans le cadre du plan de sauvegarde de l'emploi (PSE) mis en oeuvre dans ses magasins de proximité, fermés en juillet, a-t-on appris vendredi de sources concordantes.

Le géant de la distribution a notifié "1.274" licenciements en début de semaine, a indiqué la CGT. Le chiffre a été annoncé par l'enseigne dans le cadre d'une procédure que la CGT avait intentée en référé pour demander la suspension du PSE, a précisé le syndicat.

"Un peu moins de 1.300 licenciements économiques ont été effectivement notifiés cette semaine", a confirmé la direction de l'enseigne à l'AFP. Parmi les personnes ainsi avisées formellement, "une centaine" ont déjà trouvé un "reclassement externe anticipé", a ajouté la direction. Principalement via des entrées en formation, a précisé la CGT.

Quant aux autres, elles vont s'inscrire, selon leur situation, dans un congé de reclassement de 18 à 36 mois, a souligné la direction, pendant lequel elles percevront 75% de leur rémunération. Elles bénéficieront aussi d'un "accompagnement personnalisé pour retrouver un emploi à l'externe".

Pour la CGT, Carrefour s'est empressé de licencier les salariés pour "éviter de plaider" le dossier devant le tribunal administratif de Caen en référé. Une audience au fond - pour demander l'annulation du PSE - est programmée en octobre.

En annonçant en janvier la fermeture ou la cession de 273 magasins de proximité (ex-Dia), le Pdg de Carrefour, Alexandre Bompard, avait promis de reclasser en interne "au moins" la moitié des 2.100 salariés concernés.

"Une annonce destinée à rassurer les pouvoirs publics et l'opinion", cingle dans sa lettre interne la CFDT, non signataire de l'accord sur le PSE, comme la CGT, les deux syndicats ayant mis en doute dès l'origine cette ambition de Carrefour.

Les propositions de reclassement interne faites cet été à 1.756 salariés des 243 magasins de proximité fermés (30 autres ont été cédés) ont été critiquées par tous les syndicats, FO fustigeant aussi des offres "pas au niveau des attentes".

Selon la direction, 350 reclassements dans d'autres sociétés du groupe sont effectives ou en cours. Selon la CGT, 48 seulement sont définitifs, 126 autres étant en "période d'adaptation". Soit 174 candidatures "validées", compte la CFDT, pour qui "il y a malheureusement fort à parier que ce plan social ne soit globalement qu'un vaste gâchis humain et économique".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/09/2018

Paris, le 21 septembre 2018                                                                    Communiqué de mise à…

Publié le 21/09/2018

Vicat a annoncé la nomination d'Hugues Chomel comme Directeur financier du groupe, en remplacement de Jean-Pierre Souchet, Directeur général adjoint, qui devient conseiller du Président Directeur…

Publié le 21/09/2018

L'Assemblée Générale de Laurent-Perrier réunie le 21 septembre 2018 a décidé de nommer Philippe-Loïc Jacob en qualité de censeur...

Publié le 21/09/2018

Gascogne a révélé ses résultats au titre de son premier semestre 2018. Ainsi, le spécialiste du papier et de l’emballage a publié un résultat net consolidé de 5 millions d’euros, un…

Publié le 21/09/2018

Amoeba vient de publier des résultats semestriels 2018 impactés par le repositionnement de la société. Ainsi, le groupe a dévoilé une perte nette de 4,497 millions d’euros sur la période,…