5 493.99 PTS
-0.36 %
5 510.5
-0.05 %
SBF 120 PTS
4 394.22
-0.27 %
DAX PTS
13 183.96
-0.47 %
Dowjones PTS
26 115.65
+1.25 %
6 810.28
+1.09 %
Nikkei PTS
23 868.34
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

CaixaBank: le bénéfice net double au 3T grâce à BPI

| AFP | 160 | Aucun vote sur cette news
Le directeur général de la banque, Gonzalo Gortazar à Barcelone, le 2 février 2017
Le directeur général de la banque, Gonzalo Gortazar à Barcelone, le 2 février 2017 ( Josep Lago / AFP/Archives )

La troisième banque espagnole CaixaBank a annoncé mardi que son bénéfice net avait doublé au troisième trimestre à 649 millions d'euros, profitant comme au trimestre précédent de l'intégration de la banque portugaise BPI, rachetée en février.

Au troisième trimestre 2016, CaixaBank, également première banque de Catalogne, avait enregistré un résultat net de 332 milions d'euros. Sur le trimestre, BPI a contribué au résultat net à hauteur de 103 millions d'euros, précise le communiqué.

Le produit net bancaire, équivalent du chiffre d'affaires, atteint 1,2 milliard d'euros, contre 1 milliard au troisième trimestre 2016 avant l'intégration de BPI.

Sur les neuf premiers mois de l'année, il grimpe de plus de 15% à 3,5 milliards d'euros. Sans BPI, la hausse n'aurait été que de 6,5%, précise la banque.

Au troisième trimestre, la CaixaBank (hors BPI) a souffert d'un recul de sa marge brute, en raison d'une baisse des commissions due à "une moindre activité de la banque d'investissements" et à une chute des dividendes engrangés grâce aux entreprises dans lesquelles la banque a des participations, notamment le groupe télécoms Telefonica.

Elle a en revanche profité d'une forte hausse des revenus liés aux assurances, qui fournissent au total près de 40% du bénéfice de la banque.

Le taux de fonds propres durs du groupe, qui mesure sa solidité financière, progresse légèrement à 11,7% contre 11,5% fin juillet.

Le taux de créances douteuses, soit la part de crédits accordés risquant de ne pas être remboursés, se réduit légèrement à 6,4%, contre 6,5% fin juillet.

Les comptes, clos fin septembre, ne font pas encore état d'un éventuel impact de la crise politique en Catalogne, région d'origine de CaixaBank, où les dirigeants séparatistes menacent de déclarer l'indépendance depuis le référendum d'autodétermination du 1er octobre, interdit par Madrid.

Mais le directeur général Gonzalo Gortazar a confirmé mardi que la décision de transférer le siège social hors de Catalogne, annoncée le 6 octobre, avait été prise après des retraits de dépôts provoqués par la tension politique.

La décision "répondait à une situation technique d'intranquillité de notre clientèle. L'impact de ces journées a été négatif sur les dépôts", a-t-il expliqué lors d'une conférence de presse à Valence, où a été transféré le siège social en remplacement de Barcelone.

L'impact a été "modéré", a-t-il souligné, refusant de donner un montant.

Une fois prise la décision de transférer le siège social hors de Catalogne, "l'impact (sur les dépôts) s'est d'abord arrêté, puis s'est inversé", a affirmé le banquier, toujours sans donner de chiffres.

L'objectif de la banque en changeant son siège social est de pouvoir se maintenir dans la zone euro quoi qu'il arrive, a-t-il expliqué. En cas d'indépendance, la Catalogne risquerait de sortir de la zone euro, coupant ainsi les banques de leur source de financement auprès de la Banque centrale européenne (BCE).

Le cours de l'action CaixaBank s'appréciait à la Bourse de Madrid après ces annonces, gagnant 0,63% à 3,85 euros vers 12H50 (10H50 GMT), dans un marché en hausse de 0,40%.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/01/2018

La trésorerie du Groupe au 31 décembre 2017 s'établit à 23,2 ME...

Publié le 17/01/2018

L'opération reste soumise à l'approbation de l'Autorité de la Concurrence...

Publié le 17/01/2018

Apple a annoncé qu'il paierait 38 Mds$ de taxes de rapatriement, ce qui implique que le groupe va ramener aux Etats-Unis la très grande majorité des 253 Mds$ détenu à l'étranger.

Publié le 17/01/2018

T101 est destiné pour une immunothérapie intégrant la technologie de TG1050 de Transgene contre l'hépatite B chronique...

Publié le 17/01/2018

Ce produit est en effet susceptible de générer dans certaines circonstances un risque d'inflammation...

CONTENUS SPONSORISÉS