En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 476.17 PTS
-0.33 %
5 461.50
-0.38 %
SBF 120 PTS
4 384.35
-0.29 %
DAX PTS
12 350.82
-0.64 %
Dowjones PTS
26 555.12
-0.70 %
7 524.49
-0.09 %
1.176
+0.07 %

Cacao : la Côte d'Ivoire maintient inchangé le prix d'achat garanti aux producteurs pour 2017-18

| AFP | 601 | Aucun vote sur cette news
Sélection de fèves de cacao le 1er octobre 2017 jour de clôture des 4e Journées nationales du cacao et du chocolat devant la
Sélection de fèves de cacao le 1er octobre 2017 jour de clôture des 4e Journées nationales du cacao et du chocolat devant la "Caisse ivoirienne de stabilisation des produits agricoles" à Abidjan ( Sia KAMBOU / AFP )

La Côte d'Ivoire a annoncé dimanche le maintien à 700 francs CFA par kilo (1,06 euro) pour la campagne 2017-18 du prix d'achat garanti aux producteurs de cacao, qui se montraient un peu déçus mais réalistes dans un contexte de crise du marché.

"Le prix du cacao pour la campagne principale 2017-2018 est fixé à 700 francs CFA par kilo", a déclaré à Abidjan le président du conseil d'administration du Conseil Café Cacao (CCC, l'organe de régulation de la filière), Lambert Konan Kouassi, lors de son allocation de clôture des 4es Journées nationales du cacao et du chocolat.

L'annonce de ce prix dit "bord champ" en jargon technique, fixé par l'Etat, est très attendu chaque année par les producteurs de cacao, puisqu'il détermine en grande partie leurs revenus de l'année à venir.

"L'or brun" est un secteur économique stratégique en Côte d'Ivoire, premier producteur et exportateur mondial de cacao. Il représente 15% de son PIB, plus de 50% de ses recettes d'exportation, et surtout les deux tiers des emplois directs et indirects, selon la Banque mondiale.

Mais les cours du cacao sur les marchés mondiaux sont volatils. Après avoir atteint des records en 2016, ils ont dévissé de 40% en 2017, entraînant en avril, à la mi-campagne cacaoyère, une révision du prix bord champ ivoirien à 700 FCFA au lieu des 1.100 FCFA/kilo fixés au début de la campagne en octobre 2016.

"Le prix est décevant", a déclaré dimanche Cissé Sidikiba, producteur et directeur de la plateforme nationale des opérateurs de la filière café-cacao, réagissant à l'annonce du prix bord champ 2017-18. "Mais il ne faut pas se montrer ingrat envers l'Etat ivoirien : il y a deux ans, les prix étaient supérieurs à ceux des pays producteurs voisins", a-t-il tempéré.

"Si ce prix peut tenir toute la campagne 2017-2018, je pense que les paysans n'auront pas trop de problèmes", a jugé pour sa part Anderson Koua, président d'une coopérative de production à Grand Lahou (sud), en référence à la brutale baisse des prix intervenue cette année.

"Nous acceptons (ce prix) mais on souhaite qu'il soit respecté", a renchéri Oré Gnéza, un producteur de la région du Haut-Sassandra (ouest).

En revanche, le président du syndicat national agricole pour le progrès en Côte d'Ivoire a fait part de sa "déception" et de son "découragement", jugeant qu'il était difficile pour les producteurs de faire vivre leurs familles avec ce prix de 700 FCFA. "Nous espérions au minimum 850 FCFA", a-t-il dit.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices et Matières 1ères avec les CFD
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2018

Suresnes, le 24 septembre 2018 : Recylex S.A. (Euronext Paris : FR0000120388 - RX) annonce ce jour que le Groupe a obtenu l'accord de l'ensemble des partenaires financiers…

Publié le 24/09/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 24/09/2018

      Communiqué de mise à disposition de documents   Neuilly-sur-Seine, le 24 septembre 2018       Mise à disposition du rapport financier semestriel au 30 juin…

Publié le 24/09/2018

  RESULTATS SEMESTRIELS 2018                Paris, le 21 septembre 2018     Patrimoine 144,2 Millions d'euros   Résultat net…

Publié le 24/09/2018

 Groupe BIC - Communiqué de presse Clichy - 24 Septembre 2018   Déclaration des Transactions sur Actions Propres du 17 au 21 Septembre 2018   Conformément à la…