Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 753.97 PTS
+0.23 %
6 755.5
+0.18 %
SBF 120 PTS
5 179.18
+0.35 %
DAX PTS
14 490.30
+0.65 %
Dow Jones PTS
34 395.01
-0.56 %
12 041.89
+0.1 %
1.053
+0.03 %

Budget: feu vert du Parlement à une rallonge anti-inflation de 2,5 milliards

| AFP | 357 | Aucun vote sur cette news
Le Sénat, à Paris, le 17 novembre 2022
Le Sénat, à Paris, le 17 novembre 2022 ( Bertrand GUAY / AFP/Archives )

Le Parlement a adopté définitivement vendredi, par un vote du Sénat, un dernier budget rectifié pour 2022, prévoyant une rallonge anti-inflation de 2,5 milliards d'euros afin de financer notamment un chèque énergie pour 12 millions de ménages.

Par 252 voix pour, 16 contre, et 76 abstentions, le Sénat dominé par la droite a validé ce texte, qui avait fait l'objet en début de semaine d'un accord avec les députés.

Le ministre des Comptes publics Gabriel Attal a salué "une bonne nouvelle pour les Français" face au "choc énergétique", alors que "la vie chère met notre société à rude épreuve". Mesure phare, le chèque énergie, de 100 à 200 euros par ménage, sera versé d'ici la fin de l'année.

Parmi les autres dispositions figurent une aide de 230 millions d'euros pour les ménages se chauffant au bois, un soutien aux universités pour leurs factures d'énergie et encore le financement de la prolongation de ristourne de 30 centimes par litre à la pompe jusqu'à la mi-novembre.

Les sénateurs ont permis des rallonges en faveur des collectivités, notamment pour la réfection des ponts et routes, pour 100 millions d'euros au total.

Le rapporteur général Jean-François Husson (LR) s'est félicité de ce collectif budgétaire allant dans la "bonne direction", tout en gardant la maîtrise des comptes.

Les groupes LR, de l'Union centriste, RDPI à majorité Renaissance, RDSE à majorité radicale et les Indépendants se sont prononcés en faveur du texte, les communistes contre, tandis que socialistes et écologistes se sont abstenus.

Le ministre des Comptes publics Gabriel Attal, à l'Assemblée nationale le 15 novembre 2021
Le ministre des Comptes publics Gabriel Attal, à l'Assemblée nationale le 15 novembre 2021 ( Christophe ARCHAMBAULT / AFP/Archives )

Eric Bocquet (PCF) a jugé ce paquet de mesures insuffisant alors que "l'inflation se confirme".

"L'inflation devrait rester élevée" et les aides seront distribuées de façon "plus ciblée" à l'avenir, a confirmé le ministre, en relevant que "notre économie résiste".

A l'Assemblée nationale mercredi, où ce projet de loi de finances rectificative avait été validé par 187 voix contre 60, les communistes et les élus RN avaient voté contre, tandis que les autres groupes de gauche s'étaient abstenus, tout comme les députés LR.

Pour faire passer son texte, le gouvernement n'a pas eu à engager sa responsabilité par l'article 49.3 de la Constitution, comme il l'a fait pour les budgets 2023 de l'État et de la Sécurité sociale, en cours d'examen.

Gabriel Attal a fait valoir qu'"il n'y a pas de petite victoire", et que cette "co-construction" est "la méthode attendue par les Français".

Cette validation montre "la capacité du Parlement à travailler en bonne intelligence", "pour peu que le gouvernement entende", lui a rétorqué Stéphane Sautarel (LR).

 ■

Copyright © 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

Bourse Direct vous souhaite la bienvenue
et vous offre vos frais de courtage*

Découvrir l'offre

Valable jusqu'au 03 janvier
*Voir conditions

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 01/12/2022

Des employés de l'entreprise La Bresse découpent des morceaux de porc, le 24 novembre 2022 à Servas, dans l'Ain ( BERTRAND GUAY / AFP )En quelques incisions expertes, les muscles du jambon…

Publié le 01/12/2022

Les prix vont continuer de grimper dans les supermarchés français en 2023 ( Lionel BONAVENTURE / AFP )Pâtes, huile, poulet: la facture des courses va continuer de grimper en 2023, mais à quel…

Publié le 30/11/2022

Le député Meyer Habib à l'assemblée nationale le 28 novembre 2022 à Paris ( Emmanuel DUNAND / AFP/Archives )Le député Meyer Habib, apparenté au groupe Les Républicains (LR), est visé par…

Publié le 28/11/2022

Les prix à la pompe ont tendance à baisser depuis le milieu du mois d'octobre ( GUILLAUME SOUVANT / AFP/Archives )Les prix des carburants routiers ont reflué la semaine dernière en France,…

Publié le 26/11/2022

L'hémicycle de l'Assemblée nationale après le vote d'une proposition de La France Insoumise (LFI), le 24 novembre 2022 à Paris ( Geoffroy Van der Hasselt / AFP )Après le rejet d'une motion de…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 01/12/2022

Dans le contexte d'un 2ème trimestre 2022-23 marqué par un climat économique et inflationniste pesant sur le moral des ménages, Miliboo a surperformé...

Publié le 01/12/2022

INNELEC annonce la signature d'un accord européen de licence avec le manga "One Piece" pour la fabrication et la distribution d'accessoires gaming...

Publié le 01/12/2022

Accroît les performances commerciales et financières des entreprisesAtos annonce le développement, en partenariat avec AWS, d'une nouvelle solution...

Publié le 01/12/2022

MUNIC, spécialiste des technologies embarquées et de l'intelligence artificielle pour la valorisation des données automobile, a été choisi, avec Hella...

Publié le 01/12/2022

Teleperformance et UNI Global Union annoncent avoir signé aujourd'hui un accord mondial visant à renforcer leurs engagements communs en matière de...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne