5 289.86 PTS
-
5 259.5
-0.53 %
SBF 120 PTS
4 239.49
-
DAX PTS
12 487.90
-
Dowjones PTS
24 964.75
-1.01 %
6 779.69
+0.00 %
Nikkei PTS
21 906.98
-0.08 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Bruxelles veut un "Airbus des batteries" électriques

| AFP | 179 | Aucun vote sur cette news
Maros Sefcovic, vice-président de la Commission européenne chargé de l'Energie
Maros Sefcovic, vice-président de la Commission européenne chargé de l'Energie ( JOHN THYS / AFP/Archives )

Le vice-président de la Commission européenne chargé de l'Energie a plaidé pour un "Airbus des batteries", soit une alliance des constructeurs européens pour fabriquer cet élément clé des voitures électriques, dans un entretien lundi au Süddeutsche Zeitung.

Maros Sefcovic propose la création d'un consortium européen pour la fabrication de batteries afin que l'Europe ne soit pas à la traîne.

"Concernant la voiture électrique, nous devons reconnaître que les Etats-Unis et la Chine avancent plus vite que nous", a souligné M. Sefcovic.

"Nous avons besoin d'un Airbus des batteries", a-t-il déclaré au quotidien allemand, en référence à l'initiative d'entreprises venant de France, Espagne, Grande-Bretagne et Allemagne dans les années 1970 pour contrer le géant américain de l'aéronautique Boeing.

Après une série d'annonces concomitantes avec le Salon international de l'automobile de Francfort (IAA) ouvert jusqu'au 24 septembre, en particulier de la part de constructeurs allemands, l'offre de modèles tout électriques est appelée à bondir à partir de la prochaine décennie.

Mais pour le moment, les fabricants automobiles européens ne se lancent pas dans la production de cellules de batteries lithium-ion, jugée moins chère en Asie.

Or cette technologie, qui constitue une part importante du coût final d'un véhicule électrique, "est trop importante pour être importée", estime M. Sefcovic.

"Nous avons des moyens disponibles pour soutenir la recherche, l'infrastructure et le marché de manière général", a-t-il également indiqué. Le Süddeutsche Zeitung évoque la somme de 2 milliards d'euros potentiellement utilisables pour développer les batteries et les motorisations alternatives en Europe.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2018

Gaussin précise leurs modalités financières et le calendrier de réalisation...

Publié le 20/02/2018

"Nous abordons 2018 avec confiance et détermination tout en restant très vigilants sur les évolutions de nos marchés à court terme", dit Christel Bories, PDG du Groupe Eramet...

Publié le 20/02/2018

Drive & Share s'adresse à ceux qui souhaitent bénéficier de la flexibilité que procure la possession d'une voiture, mais qui n'ont pas besoin de l'utiliser régulièrement...

Publié le 20/02/2018

En particulier, 1,71 MdE de travaux vont échoir à Eiffage...

Publié le 20/02/2018

Cette opération s'inscrit dans la stratégie du Groupe BPCE de recentrage dans les secteurs et zones prioritaires de développement...

CONTENUS SPONSORISÉS