5 538.19 PTS
-0.07 %
5 534.0
-0.11 %
SBF 120 PTS
4 428.75
-0.08 %
DAX PTS
13 535.18
+0.53 %
Dowjones PTS
26 214.60
+0.55 %
6 906.28
+0.00 %
Nikkei PTS
24 124.15
+1.29 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Brexit: Ryanair demande un certificat de transporteur aérien au Royaume-Uni

| AFP | 276 | Aucun vote sur cette news
Ryanair est le premier transporteur européen
Ryanair est le premier transporteur européen ( PASCAL PAVANI / AFP/Archives )

La compagnie aérienne irlandaise à bas coûts Ryanair a indiqué mardi avoir demandé un certificat de transporteur aérien au Royaume-Uni afin de pouvoir continuer à y proposer des vols après le Brexit, en cas d'absence d'accord avec l'UE sur le transport aérien.

"Ryanair confirme qu'une filiale, Ryanair UK, a introduit une demande le 21 décembre pour obtenir un certificat de transport aérien (AOC) auprès de l'Autorité britannique de l'aviation civile", a précisé la compagnie aérienne dans une déclaration écrite transmise à l'AFP.

"Ceci peut s'avérer nécessaire pour les trois liaisons intérieures de Ryanair au Royaume-Uni en cas d'un Brexit dur en mars 2019", a ajouté le premier transporteur européen.

D'autres compagnies aériennes ont déjà entrepris une démarche similaire, craignant que les vols entre le Royaume-Uni et l'UE ne soient fortement perturbés après le Brexit, prévu fin mars 2019, si Londres et Bruxelles ne s'entendent pas sur un accord pour le transport aérien.

En octobre, la compagnie hongroise Wizz Air avait demandé un certificat de transporteur aérien au Royaume-Uni.

La compagnie britannique EasyJet a elle obtenu cet été un tel certificat en Autriche pour lui permettre de voler sans contrainte à travers l'Europe après la sortie du Royaume-Uni de l'UE.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/01/2018

Les marchés européens évoluent désormais en ordre dispersé après un début de séance favorable. Ils ont été soutenus initialement par les records de Wall Street, qui a bénéficié hier de…

Publié le 23/01/2018

Franchissement de seuil...

Publié le 23/01/2018

Le titre d’easyJet s’envole de près de 6% à 1 655 pence sur le marché londonien, dans le sillage de son point d’activité pour le premier trimestre de son exercice 2017/2018. La compagnie à…

Publié le 23/01/2018

Carrefour bondit de 5,88% à 19,55 euros, dépassant le cours qui était le sien à la veille de son avertissement sur résultats du 31 août, après la présentation de son plan stratégique…

Publié le 23/01/2018

Après les récents succès enregistrés à Ajaccio, Le Mans, Romans, Lisieux, Coeur Côte Fleurie, Carcan-Maubuisson, Beaune ou encore Troyes, l'activité...

CONTENUS SPONSORISÉS