5 526.51 PTS
+0.58 %
5 533.5
+0.75 %
SBF 120 PTS
4 420.31
+0.58 %
DAX PTS
13 434.45
+1.15 %
Dowjones PTS
26 071.72
+0.21 %
6 834.33
+0.34 %
Nikkei PTS
23 808.06
+0.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Brexit: Londres et Pékin veulent renforcer leurs liens

| AFP | 235 | Aucun vote sur cette news
Visiting British finance minister Philip Hammond has been cozying up to Beijing
Visiting British finance minister Philip Hammond has been cozying up to Beijing ( FRED DUFOUR / POOL/AFP )

La Chine et La Grande-Bretagne se sont déclarées samedi impatientes de renforcer leur coopération post-Brexit, et notamment d'intensifier les liens entre les Bourses de Londres et Shanghaï, à l'occasion d'une visite du ministre britannique des Finances à Pékin.

"Les plans post-Brexit de la Grande-Bretagne... marquent le début d'une nouvelle période d'opportunité historique pour une coopération pragmatique sino-britannique sur le développement économique et le commerce", a déclaré le vice Premier ministre chinois Ma Kai durant une rencontre avec la presse à l'issue de discussions avec Philip Hammond et sa délégation commerciale.

Le Royaume-Uni, qui pourrait quitter l'Union européenne en 2019, a annoncé son départ du marché unique et de l'union douanière de l'UE afin de conclure ses propres accords commerciaux avec des pays en dehors de l'UE: les importantes ressources financières de la Chine en font un allié attractif.

Philip Hammond a annoncé que les deux parties avaient accéléré les derniers préparatifs pour renforcer la coopération entre les Bourses de Londres et de Shanghaï, et s'étaient aussi mises d'accord pour examiner la possibilité de connecter leurs marchés des obligations.

Les deux pays envisagent de créer un nouveau fond d'investissement bilatéral de plusieurs milliards de dollars, dans lequel sera impliqué l'ancien Premier ministre britannique David Cameron, a ajouté Philip Hammond.

Le vice-ministre chinois des Finances Shi Yaobin a lui déclaré à la presse que "les investissements chinois étaient bienvenus au Royaume-Uni, et que les investissements britanniques étaient bienvenus en Chine. Chacun veut s'ouvrir au marché de l'autre".

Il a également espéré que les négociations sur le Brexit entre la Grande-Bretagne et l'UE se feront d'une façon "qui bénéficie à tout le monde" et sans "impact négatif sur l'économie mondiale."

La Chine et le Royaume-Uni ont proclamé l'"âge d'or" des relations sino-britanniques après la première visite d'Etat du président Xi Jinping au Royaume-Uni en 2015.

Mais les relations se sont tendues en 2016 quand la Première ministre Theresa May a demandé de revoir l'accord de 22 milliards de dollars pour la construction d'une centrale nucléaire en Angleterre appuyée par la Chine.

Elle a finalement donné son feu vert au projet, après que la Chine a accusé le pays de souffrir de "sino-phobie".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

Dominique Carouge exerçait depuis le 1er janvier 2016 les responsabilités de Directeur Financier Adjoint et de Responsable des Opérations financières et du Contrôle...

Publié le 19/01/2018

COMMUNIQUE DE PRESSE                                                            Paris, le 19 janvier…

Publié le 19/01/2018

    EXEL Industries Société Anonyme au capital de 16 969 750 EUR Siège Social : 54, rue Marcel Paul 51206 Epernay Cedex RCS Epernay n° B 095 550 356…

Publié le 19/01/2018

Une fois converties en actions ordinaires, ces ADP seront admises à la négociation sur le marché Euronext Growth...

Publié le 19/01/2018

Visiativ a finalisé le rachat par Alliativ, société holding détenue par les deux fondateurs dirigeants Laurent Fiard et Christian Donzel, des 450 660 ADP 2012 (Action à Dividende Prioritaire)…

CONTENUS SPONSORISÉS