5 366.15 PTS
-
5 364.00
-
SBF 120 PTS
4 270.60
-
DAX PTS
13 167.54
+0.83 %
Dowjones PTS
23 590.83
+0.69 %
6 378.63
+1.11 %
Nikkei PTS
22 646.08
+1.02 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Brexit: le prochain round de négociations reporté au 25 septembre

| AFP | 149 | Aucun vote sur cette news
Un manifestant britannique pro-européen à Londres le 11 septembre 2017
Un manifestant britannique pro-européen à Londres le 11 septembre 2017 ( Tolga Akmen / AFP )

La prochaine session de négociations sur les termes du Brexit, prévue pour démarrer le 18 septembre, a été reportée au 25 septembre "d'un commun accord" entre Londres et Bruxelles, a annoncé mardi le ministère britannique du Brexit, le DexEU, dans un communiqué.

"Les deux parties ont convenu de la date après des discussions entre responsables qui ont reconnu que davantage de temps pour des consultations donnerait aux négociateurs la flexibilité pour faire des progrès au cours de la session de septembre", qui sera la quatrième, a affirmé le DexEU.

Toutefois, selon une source européenne, cet ajournement est dû aux Britanniques. C'est pour des "raisons de calendrier politique britannique", a dit cette source à l'AFP.

La semaine dernière, le référent du Parlement européen pour le Brexit, Guy Verhofstadt, avait déclaré aux députés européens que le calendrier initial pourrait être chamboulé. Il avait expliqué que c'était dû à "un important discours" de la Première ministre britannique Theresa May prévu le 21 septembre. Cependant, les services de Mme May n'ont jamais confirmé la tenue de ce discours.

La dernière session de négociations, fin août, s'était achevée sans progrès notable.

Les discussions ont notamment buté sur la question de la facture que Londres devra régler pour solde de tout compte en quittant l'UE.

Outre la question financière, le négociateur en chef de l'UE, Michel Barnier, avait souligné qu'il restait une forte divergence au sujet de la compétence de la Cour de justice de l'UE (CJUE). Les 27 qui resteront dans l'UE demandent qu'elle puisse contrôler le respect des droits des expatriés européens au Royaume-Uni après le Brexit, ce que refuse Londres.

Outre la facture, les 27 ont fixé deux autres priorités absolues à négocier avant toute chose: le sort des citoyens européens sur le sol britannique et l'avenir de la frontière entre l'Irlande et l'Irlande du Nord.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2017

Lors de la conférence annuelle de la RSNA 2017La toute dernière technologie offre de nouvelles modalités d'imagerie avec des vitesses et des...

Publié le 21/11/2017

L'Iran a mis en garde Total contre la perte de son investissement s'il se désengageait du champ gazier géant South Pars.

Publié le 21/11/2017

Le chiffre d'affaires du 3e trimestre de l'exercice 2017 d'ESI s'établit à 24,9 ME, en recul de 2,4% à taux constants par rapport à la même période...

Publié le 21/11/2017

Sur les 9 premiers mois de l'exercice 2017, le groupe réalise un chiffre d'affaires de 51 ME

Publié le 21/11/2017

Au troisième trimestre, ESI Group a réalisé un chiffre d'affaires de 24,9 millions d'euros en baisse de 2,4% à taux de change constant. L'effet de change sur la période est négatif à hauteur de…

CONTENUS SPONSORISÉS