5 176.61 PTS
+0.71 %
5 159.50
+0.71 %
SBF 120 PTS
4 136.55
+0.73 %
DAX PTS
12 263.86
+0.71 %
Dowjones PTS
22 024.87
+0.12 %
5 917.42
+0.16 %
Nikkei PTS
19 729.28
+0.00 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Brexit: l'UE peut "toujours courir" pour sa facture, selon Johnson

| AFP | 202 | 3 par 1 internautes
Le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson à Athènes le 6 avril 2017
Le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson à Athènes le 6 avril 2017 ( / AFP/Archives )

Les responsables européens peuvent "toujours courir" pour que Londres paye la facture du Brexit évaluée à plusieurs dizaines de milliards d'euros, a lancé mardi le ministre britannique des Affaires étrangères Boris Johnson devant le Parlement.

"Les sommes qu'ils (les responsables européens: NDLR) proposent de réclamer à ce pays me semblent exorbitantes et je pense que +ils peuvent toujours courir+ est une expression tout à fait appropriée", a ajouté Boris Johnson, héros de la campagne en faveur du Brexit.

Aucun chiffre officiel concernant le règlement financier des engagements de Londres envers l'Union européenne n'a été publié mais un haut responsable européen avait indiqué à l'AFP en avril que la Commission l'avait évalué entre 55 et 60 milliards d'euros.

La facture inclut notamment les contributions déjà promises au budget de l'Union et à toutes les institutions ou entités établies par les Traités européens, ainsi que la participation du Royaume-Uni à des fonds spécifiques tels que le Fonds européen de développement, selon la Commission européenne.

Boris Johnson a également reconnu que le gouvernement n'avait "pas de projet en cas d'absence d'accord" avec l'UE, "parce nous allons obtenir un bon accord".

Il a également souligné que Londres souhaitait à terme "sortir de la pénombre de la Cour européenne de Justice, hors de l'ordre légal de l'UE, et c'est ce que nous allons réussir" à faire.

Il n'a en revanche pas répondu aux questions de députés sur une période de transition pendant laquelle le pays pourrait rester sous la juridiction de la CEJ comme l'a évoqué récemment le numéro deux du gouvernement conservateur Damian Green.

Le Royaume-Uni a voté le 23 juin 2016 en faveur d'une sortie de l'UE. Les modalités de ce Brexit divisent depuis le pays, mais aussi le gouvernement de Theresa May, entre partisans d'un Brexit "dur" avec sortie du marché unique et de l'union douanière et reprise du contrôle des frontières, et ceux qui souhaitent garder le plus large accès possible au marché unique.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/08/2017

Global EcoPower, constructeur de centrales de production d’électricité à partir d’énergies renouvelables, confirme la distribution d’actions gratuites à tous les actionnaires, à raison de…

Publié le 16/08/2017

A 11h00 en zone euroInflation définitive de juillet.Balance commerciale de juin.13h30 en zone euroCompte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la BCEA 14h30 aux Etats-UnisIndice…

Publié le 16/08/2017

L'attribution gratuite concernera toutes les actions détenues à la clôture de la séance du 23 août

Publié le 16/08/2017

L'accord, conclu avec un acteur chinois majeur des Telecom & Media, s'accompagne d'une prise de participation minoritaire au capital de myDevices pour un montant de 3,5 millions de dollars

Publié le 16/08/2017

Information relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social     16 août 2017     CROSSJECT (ISIN : FR0011716265 ; Mnémo :…

CONTENUS SPONSORISÉS