5 515.31 PTS
+0.37 %
5 517.5
+0.41 %
SBF 120 PTS
4 413.35
+0.42 %
DAX PTS
13 413.10
+0.99 %
Dowjones PTS
26 017.81
-0.37 %
6 811.38
+0.00 %
Nikkei PTS
23 808.06
+0.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Brexit: "feu vert" pour préparer à 27 des discussions commerciales avec Londres

| AFP | 393 | Aucun vote sur cette news
Le présient du Conseil européen Donald Tusk accueille Thérésa May à Bruxelles, le 20 octobre 2017
Le présient du Conseil européen Donald Tusk accueille Thérésa May à Bruxelles, le 20 octobre 2017 ( Geert Vanden Wijngaert / POOL/AFP )

Les dirigeants européens ont donné vendredi leur "feu vert" pour préparer, à 27, les négociations sur un accord commercial qui régirait les relations avec Londres après le Brexit, a annoncé le président du Conseil européen Donald Tusk.

"Les dirigeants (ont donné) leur feu vert aux préparatifs internes des 27 pour la deuxième phase" des négociations sur la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, a écrit M. Tusk sur Twitter.

Cette deuxième phase des tractations pourra aussi porter sur les arrangements juridiques et commerciaux en vigueur pendant une éventuelle période de transition après le départ du Royaume-Uni prévu pour le 29 mars 2019.

La Première ministre britannique Theresa May aimerait obtenir une transition de deux ans, pendant laquelle elle pourrait négocier le futur accord liant son pays à l'Union.

Les 27 autres pays de l'UE refusent toutefois d'entamer dès aujourd'hui ces négociations ardemment attendues par le gouvernement britannique, faute de "progrès suffisants" sur les trois principaux dossiers qu'ils veulent avoir clos auparavant.

Les Européens veulent en effet d'abord trouver un accord avec Londres sur le sort des citoyens européens au Royaume-Uni et des citoyens britanniques dans l'UE, ainsi que sur le frontière nord-irlandaise, après le Brexit.

Ils réclament par dessus tout que la Grande-Bretagne honore les engagements financiers pris en tant que membre de l'Union européenne, un point sur lequel les négociations ont jusqu'ici achoppé.

Mme May a à cet égard assuré vendredi que la facture du Brexit ferait partie d'un "accord final" sur la future relation avec l'UE.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/01/2018

Le calendrier s'étoffe (un peu)...

Publié le 19/01/2018

PSA annonce que sa politique de l’emploi pour l’année 2018 (DAEC) vient d’être approuvée par le Comité Central d’Entreprise du groupe. Ainsi, cinq organisations syndicales sur six (CFDT,…

Publié le 19/01/2018

American Express a dévoilé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes mais annoncé la suspension de ses rachats d'actions en raison d'une charge exceptionnelle liée à la réforme…

Publié le 19/01/2018

Schlumberger a fortement creusé sa perte nette au quatrième trimestre, à plus de 2 milliards de dollars contre 204 millions un an plus tôt. Elle intègre notamment des dépréciations des actifs…

Publié le 19/01/2018

Résultats trimestriels...

CONTENUS SPONSORISÉS