Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 472.35 PTS
-0.63 %
6 472.0
-0.25 %
SBF 120 PTS
5 006.87
-0.65 %
DAX PTS
13 573.93
-0.65 %
Dow Jones PTS
32 803.47
+0.23 %
13 207.69
-0.78 %
1.018
+0.03 %

BP annonce à son tour l'envolée de ses bénéfices trimestriels

| AFP | 232 | Aucun vote sur cette news
Une borne BP indiquant les prix des carburants en livres le 10 juin 2022 au sud de Londres
Une borne BP indiquant les prix des carburants en livres le 10 juin 2022 au sud de Londres ( Ben Stansall / AFP/Archives )

Dans la foulée des autres majors pétrolières, qui ont engrangé au deuxième trimestre d'énormes bénéfices gonflés par la flambée des hydrocarbures, le géant britannique BP a annoncé mardi avoir multiplié par trois ses profits pour la période.

Le groupe a ainsi affiché un bénéfice net part du groupe de 9,26 milliards de dollars (9,03 milliards d'euros) au deuxième trimestre. Il en profite pour augmenter de 10% le dividende versé à ses actionnaires pour la période et lancer un nouveau programme de rachat d'actions.

Pour les six premiers mois de l'année, en revanche, BP affiche une perte nette de 11,13 milliards de dollars, le groupe ayant passé au premier trimestre une charge après-impôts de 24,4 milliards de dollars à la suite de sa sortie du russe Rosneft, en conséquence de l'invasion russe de l'Ukraine.

Les cours des hydrocarbures flambent depuis des mois et les prix du gaz, qui étaient retombés après les sommets atteints en mars peu après le début du conflit, s'envolent à nouveau, après la réduction des livraisons russes.

Hors éléments exceptionnels, BP affiche un bénéfice de 8,45 milliards de dollars au deuxième trimestre et celui-ci se monte à 14,7 milliards pour la première moitié de l'année (c'est-à-dire notamment hors effets de la sortie de Russie).

"Profits monstres "

Ces résultats trimestriels "les plus hauts en 14 ans" sont "nettement au-dessus des prévisions des analystes" et montrent que "BP est une machine bien plus efficace qu'elle ne l'était par le passé", relève Russ Mould, analyste chez AJ Bell.

Les bénéfices de majors pétrolières
Les bénéfices de majors pétrolières ( Jonathan WALTER / AFP )

De quoi faire ruisseler une partie des profits vers ses actionnaires: après un programme de rachat d'actions de 2,5 milliards de dollars achevé au 22 juillet, BP a annoncé mardi 3,5 milliards de rachats supplémentaires.

Ces annonces ont aussi soutenu l'action, qui grimpait de 3,44% à 405,85 pence mardi vers 11H30 GMT à la Bourse de Londres.

BP est la dernière major pétrolière en date à afficher un bénéfice pharaonique. Les profits additionnés des plus grosses entreprises du secteur (TotalEnergies, Shell, Exxon, Chevron et BP) se chiffrent au deuxième trimestre à environ 62,5 milliards de dollars.

Ces résultats font grincer des dents au Royaume-Uni, en proie à une sévère crise du coût de la vie et Londres avait annoncé en mai une taxe temporaire de 25% sur les bénéfices du secteur de l'énergie, pour aider en partie à financer les aides gouvernementales aux ménages les plus modestes.

Trop peu, a dénoncé mardi l'ONG Greenpeace dans un communiqué, appelant le gouvernement à taxer davantage "ces profits monstrueux" et à "cesser d'accorder aux entreprises des allègements fiscaux massifs sur les nouveaux investissements destructeurs" dans les hydrocarbures.

Investissement au Royaume-Uni

"Nous devons nous rappeler qu'il y a tout juste deux ans nous avons dû prendre la décision difficile de réduire le dividende de 50%", dans un marché en crise laminé par la pandémie, a fait valoir le directeur général Bernard Looney lors d'une conférence d'investisseurs.

Le directeur général de BP, Bernard Looney, en février 2020 à Londres
Le directeur général de BP, Bernard Looney, en février 2020 à Londres ( Daniel LEAL / AFP/Archives )

La taxe britannique ne dissuadera pas le géant pétrolier d'investir comme prévu 18 milliards de livres au Royaume-Uni au cours de la décennie, a aussi assuré M. Looney, "la majorité dans la transition énergétique", mais aussi dans les hydrocarbures, en particulier en mer du Nord, a-t-il détaillé.

BP avait aussi annoncé en juin prendre 40,5% de parts dans le projet australien présenté comme la plus grande centrale d'énergies renouvelables du monde, qui produira énergie solaire, éolienne ou hydrogène vert: l'Asian Renewable Energy Hub (AREH), d'une valeur de 36 milliards de dollars.

Mais depuis le début de l'année, "BP a dépensé un total de 361 millions de dollars dans les énergies à faible émission de carbone", bien moins que dans les hydrocarbures, ce qui "continue de montrer le peu de dépenses consacrées aux énergies renouvelables par rapport au pétrole et de gaz", selon Michael Hewson, analyste de CMC Markets.

BP dit s'attendre à ce que les prix du pétrole restent élevés au troisième trimestre "en raison de la poursuite de la perturbation de l'approvisionnement russe", mais aussi de niveaux de stocks "nettement inférieurs à la moyenne sur cinq ans".

 ■

Copyright © 2022 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 septembre 2022

CODE OFFRE : SUMMER22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : SUMMER22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 07/08/2022

La fumée noire d'un réservoir en feu du dépôt pétrolier de Matanzas, à 100 km de La Havane à Cuba le 6 août 2022 ( YAMIL LAGE / AFP )Cuba a reçu des offres d'assistance de nombreux pays…

Publié le 04/08/2022

Des passants devant le siège du géant du e-commerce Alibaba à Hangzhou le 26 mai 2022 ( STR / AFP )Miné par les restrictions anti-Covid et le durcissement réglementaire, Alibaba a entamé son…

Publié le 04/08/2022

Le siège du géant du e-commerce Alibaba à Hangzhou le 26 mai 2022 ( STR / AFP )Le géant chinois du commerce en ligne Alibaba a publié jeudi un chiffre d'affaires trimestriel en léger repli…

Publié le 03/08/2022

Les pays de l'Opep+ se réunissent à Vienne pour discuter de leur stratégie de production de pétrole ( JOE KLAMAR / AFP/Archives )Les pays de l'Opep+ ont décidé jeudi de ralentir le rythme…

Publié le 02/08/2022

Une borne BP indiquant les prix des carburants en livres le 10 juin 2022 au sud de Londres ( Ben Stansall / AFP/Archives )Le géant des hydrocarbures britannique BP a publié mardi un bénéfice…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 05/08/2022

Les marchés actions européens ont clôturé en baisse. La journée aura été marquée par la publication d’un rapport américain sur l'emploi bien meilleur que prévu pour juillet. S’il…

Publié le 05/08/2022

10h30 en zone euroIndice Sentix du sentiment des investisseurs en aoûtsource : AOF

Publié le 05/08/2022

Fin de semaine difficile pour le compartiment du luxe à Paris, victime des craintes d'escalade entre les Etats-Unis et la Chine après la visite...

Publié le 05/08/2022

Cap tenu !

Publié le 05/08/2022

Au deuxième trimestre 2022, le fabricant de pneumatiques italien Pirelli (+4,25% à 4,44 euros, soit la seconde plus forte hausse de la Bourse de Milan) a publié un bénéfice net en hausse de 37,8%…

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne