5 317.37 PTS
+0.15 %
5 334.5
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 256.95
+0.13 %
DAX PTS
12 483.79
+0.18 %
Dowjones PTS
25 309.99
+1.39 %
6 896.60
+1.99 %
Nikkei PTS
21 892.78
+0.72 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Bombardier va supprimer 280 emplois à Belfast

| AFP | 125 | Aucun vote sur cette news
Logo Bombardier dans son usine de Crespin, près de Valenciennes (Nord), le 17 octobre 2016
Logo Bombardier dans son usine de Crespin, près de Valenciennes (Nord), le 17 octobre 2016 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

L'avionneur canadien Bombardier, actuellement au coeur d'une dispute commerciale avec son rival américain Boeing, va supprimer 280 emplois administratifs dans son site nord-irlandais de Belfast.

Dans un communiqué, Bombardier ne mentionne pas ce bras de fer avec son rival américain et justifie sa décision inscrite dans "son plan global de réduction de masse salariale à hauteur de 7.500 postes comme annoncé en octobre dernier". Dans ce cadre "il continue de réviser ses effectifs à Belfast".

La société dit "reconnaître l'impact sur ses employés et leurs familles" mais affirme "devoir continuer à réduire les coûts et à améliorer son efficacité pour s'assurer une compétitivité sur le long terme".

Bombardier est menacé de se voir imposer de droits de 220% sur ses ventes d'avions aux Etats-Unis et une taxe antidumping de 80%, à la suite d'une plainte de son rival Boeing.

Dans un communiqué, Davy Thompson, représentant de Unite, a regretté la nouvelle, alors que les syndicats et les personnels de l'avionneur "se mobilisent pour mettre la pression sur Boeing et sur l'administration américaine" pour éviter cette hausse qui affecterait les ventes de Bombardier qui doit livrer 125 appareils à la compagnie Delta Airlines.

"Il est dommage que nos efforts soient récompensés par cette annonce", poursuit le communiqué.

Le syndicat s'inquiète d'une situation sociale qui se dégrade, d'autant que "la direction a annoncé il y a moins d'un mois 95 suppressions de postes", ce qui pour lui "souligne notre crainte que l'accord passé avec Airbus dans les 15 derniers jours n'a apporté aucune garantie aux employés d'Irlande du Nord".

Le constructeur européen Airbus a en effet engagé un important rapprochement commercial avec Bombardier en prenant une part majoritaire du programme d'avions moyen-courrier CSeries.

Réagissant à l'annonce des suppressions d'emplois, le député UUP (Ulster Unionist Party) de l'est de Belfast, Andy Allen, a déclaré que "l'industrie d'Irlande du Nord continue d'être durement touchée et nous avons maintenant un besoin urgent de voir des actes en soutien du secteur", en référence à l'absence de gouvernement en place à Belfast depuis le mois de mars.

Bombardier est l'employeur privé le plus important du pays avec plus de 4.000 salariés. C'est à Belfast que sont assemblées les ailes et une partie du fuselage du C-Series, appareil dont les ventes sont directement menacées en cas de pénalités infligées par Washington à l'avionneur canadien.

L'an dernier, la firme avait déjà supprimé un millier de postes en Irlande du Nord.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 23/02/2018

Eiffage, au travers de sa filiale Eiffage Énergie Systèmes, a conclu un accord en vue d’acquérir 51 % du groupe Kropman, basé à Nimègue, aux Pays-Bas, spécialisé dans les domaines multi…

Publié le 23/02/2018

AXA a annoncé avoir publié au Bulletin des annonces légales obligatoires les résolutions que le Conseil d'administration soumettra à la prochaine Assemblée générale annuelle des actionnaires,…

Publié le 23/02/2018

BLEECKER   Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au capital de 20.787.356,70 EUR 39, Avenue George V - PARIS (75008) 572 920 650 RCS PARIS       Paris, le 23…

Publié le 23/02/2018

Natixis soumettra au vote de ses actionnaires, le 23 mai, le versement d'un dividende ordinaire, payé en numéraire, de 0,37 euro par action, au titre de l'année fiscale 2017. Le dividende sera…

CONTENUS SPONSORISÉS