5 302.17 PTS
+0.23 %
5 297.0
+0.18 %
SBF 120 PTS
4 251.13
+0.27 %
DAX PTS
12 470.49
-0.14 %
Dowjones PTS
25 097.98
+0.53 %
6 836.43
+0.84 %
Nikkei PTS
21 970.81
+0.21 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Bombardier pas condamné au mariage, selon son patron pour la France

| AFP | 137 | 5 par 1 internautes
Logo Bombardier dans son usine de Crespin, près de Valenciennes (Nord), le 17 octobre 2016
Logo Bombardier dans son usine de Crespin, près de Valenciennes (Nord), le 17 octobre 2016 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Le fabricant de train et matériel ferroviaire Bombardier n'est pas forcément condamné à se marier à son tour après la fusion de ses rivaux Alstom et Siemens, a estimé jeudi le président de Bombardier Transport France, Laurent Bouyer.

Beaucoup d'analystes estiment que Bombardier n'aura pas la taille critique nécessaire pour survivre seul à l'avenir face aux géants chinois, et au mastodonte Alstom Siemens, et qu'il doit chercher à s'allier à d'autres constructeurs.

"Est ce que la notion de taille critique doit déboucher de facto sur des rapprochements industriels? Peut-être, nous, on n'en n'est pas forcément toujours convaincus", a déclaré M. Bouyer, en marge de la présentation à la presse d'une nouvelle rame Regio 2N, qui va entrer en service le 8 décembre sur le réseau SNCF d'Ile-de-France.

Bombardier a été capable de gagner seul des marchés "très compétitifs" comme ceux de la région Ile-de-France, a souligné M. Bouyer.

Bombardier a vendu 125 nouvelles rames Regio N pour l'Ile-de-France, pour environ 1,5 milliard d'euros, qui vont rentrer en service progressivement jusqu'en 2021.

Les rames Regio 2N, financées par la région, vont être utilisées par la SNCF pour desservir la grande couronne parisienne.

Au total, les énormes marchés du transport régional d'Ile-de-France vont représenter près de 80% de l'activité du site français de Bombardier, l'usine de Crespin dans le Nord, "jusqu'en 2020-21", selon M. Bouyer.

L'usine, devenue "site leader" au sein du groupe sur les rames à deux niveaux, emploie aujourd'hui environ 2.000 personnes, sur les 39.000 que compte le groupe.

Les trains Regio 2N sont bardés de capteurs pour contrôler l'usure du matériel et faciliter la maintenance. Ils sont aussi 15% moins lourds par passager transporté, et doivent consommer 30% d'énergie en moins, selon la SNCF.

Les rames boa - sans séparation entre les wagons - offrent un niveau de confort amélioré aux voyageurs, avec notamment le chauffage par le sol, climatisation et prises électriques 220 volts.

Le groupe a également vendu pour l'Ile-de-France des rames Francilien. Il développe également en consortium avec Alstom les nouvelles rames du RER NG (Nouvelle génération).

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2018

Le processus de cession se poursuit...

Publié le 21/02/2018

L'application permettra aux autorités de répondre aux appels concernant des demandes d'interventions urgentes..

Publié le 21/02/2018

Technicolor a essuyé une perte nette de 173 millions d'euros contre une perte de 26 millions d'euros, un an plus tôt. Elle comprend une dépréciation comptable de 113 millions d’euros des actifs…

Publié le 21/02/2018

CBO Territoria a réalisé en 2017 un chiffre d’affaires de 80,7 millions d'euros, en hausse de 24%. Les revenus locatifs bruts ont reculé de 2% à 18,8 millions. Les ventes en promotion…

Publié le 21/02/2018

Pour l'année 2017, le chiffre d'affaires de Median Technologies s'élève à 7,69 millions d'euros, en hausse de 21%. La prise de commandes nette s'élève à 14,69 millions, alimentant un carnet de…

CONTENUS SPONSORISÉS