5 335.19 PTS
-0.41 %
5 337.5
-0.39 %
SBF 120 PTS
4 274.04
-
DAX PTS
13 068.08
-
Dowjones PTS
24 508.66
-0.31 %
6 389.91
+0.00 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Bombardier: "nous ne paierons pas les taxes" douanières, affirme Delta

| AFP | 147 | Aucun vote sur cette news
"Nous ne paierons pas les taxes" douanières imposées sur les importations d'avions Bombardier, déclare le PDG de Delta Air Lines ( JEAN-PIERRE MULLER / AFP/Archives )

"Nous ne paierons pas les taxes" douanières imposées sur les importations d'avions Bombardier, a déclaré mercredi Ed Bastian, PDG de la compagnie aérienne Delta Air Lines, cliente de l'avionneur canadien et mêlée à la dispute commerciale entre Ottawa et Washington.

"Nous ne paierons pas les taxes qui sont en discussion ou en débat et cela, c'est très clair", a affirmé M. Bastian, répondant à des questions sur le sujet lors de la conférence téléphonique portant sur les résultats trimestriels du groupe.

"Nous prendrons livraison des avions (même si) il y aura du retard pour la livraison", a-t-il poursuivi. "Nous pensons que cet avion doit être commercialisé (...) et sommes persuadés que Delta l'aura au prix conclu dans le contrat".

Jugeant le conflit "irréaliste" et "absurde" parce que Boeing ne disposait pas d'un avion concurrent au CSeries au moment où Delta a passé sa commande, M. Bastian a ajouté qu'"aucun tort n'avait été causé à Boeing".

Les Américains ont imposé des droits compensatoires de 220% sur les avions CS100 et CS300 de Bombardier importés aux Etats-Unis et une taxe antidumping de 80% sur ces mêmes avions. Boeing accuse Bombardier de fabriquer ses avions de 100 à 150 places grâce à des subventions publiques et de les avoir vendus à perte à Delta.

Ottawa a de son côté menacé mercredi d'acheter des avions de combat d'occasion F18 de l'armée de l'air australienne plutôt que des Super Hornet neufs de Boeing, quelques heures avant une rencontre très attendue entre le Premier ministre, Justin Trudeau, et le président américain, Donald Trump, à Washington.

Delta n'exclut pas, si nécessaire, d'examiner des "alternatives" mais préfère ne pas l'envisager pour le moment, a encore dit Ed Bastian.

"Nous continuons à travailler étroitement avec nos partenaires de Bombardier", a conclu le dirigeant.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le groupe révise une fois de plus ses anticipations de production...

Publié le 15/12/2017

Eiffage Concessions a signé le 14 décembre 2017 le refinancement de la dette bancaire de la ligne à grande vitesse Bretagne-Pays de la Loire (LGV BPL). Ce refinancement fait suite à la mise à…

Publié le 15/12/2017

IGE+XAO, qui est en cours de rachat par Schneider Electric, affiche, sur le premier trimestre 2017/2018 clos fin octobre, un taux de croissance de 14,7%, à 7,32 millions d'euros de chiffre…

Publié le 15/12/2017

Dernier jour de cotation le 9 janvier

Publié le 15/12/2017

  Communiqué de presse 15 décembre 2017           Confirmation de l'objectif d'EBITDA 2017       Suite aux différents aléas de…

CONTENUS SPONSORISÉS