En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 495.60 PTS
-
5 388.00
-
SBF 120 PTS
4 363.05
-
DAX PTS
12 367.46
-3.19 %
Dow Jones PTS
25 766.64
-4.42 %
8 436.67
-4.93 %

Boeing inquiet de l'impact du Covid-19 sur le secteur aérien

| AFP | 609 | 4 par 1 internautes
Visitors look at Boeing 787 and 777 models on display at the Singapore Airshow
Visitors look at Boeing 787 and 777 models on display at the Singapore Airshow ( Roslan RAHMAN / AFP )

Un dirigeant de l'avionneur américain Boeing a jugé "évident" que le virus Covid-19 aura un profond impact sur l'industrie aéronautique et l'économie dans son ensemble, mercredi au Salon aéronautique de Singapour.

Le nouveau coronavirus a fait plus de 1.100 morts et s'est propagé à des dizaines de milliers de personnes essentiellement en Chine mais aussi dans une vingtaine de pays, poussant de nombreux Etats à fermer leurs frontières aux voyageurs chinois ou venant de Chine.

"Plusieurs compagnies aériennes majeures ont réduit leurs liaisons vers et au départ de la Chine, ça représente (une perte de) chiffre d'affaires", a souligné Ihssane Mounir, le directeur commercial de Boeing.

"Il y a des voyages d'affaires annulés, du fret immobilisé". "Cela aura un impact sur l'économie, cela aura un impact sur le chiffre d'affaires, cela aura un impact sur ces compagnies aériennes (...) c'est évident", a-t-il poursuivi.

Le responsable s'exprimait au Salon aéronautique de Singapour, le principal évènement de ce type en Asie, qui s'est ouvert lundi malgré de nombreuses annulations d'exposants et de visiteurs à cause des inquiétudes liées au virus.

Plus de 70 exposants ont renoncé à y participer, dont le géant américain de la défense Lockheed Martin et les constructeurs canadiens Bombardier et De Havilland.

Boeing : aucune commande en janvier
Boeing : aucune commande en janvier ( / AFP )

Singapour a recensé 47 cas de personnes ayant contracté le virus. La cité-Etat a relevé son niveau d'alerte sanitaire la semaine dernière.

Les allées du salon paraissent bien plus vides que lors des précédentes éditions. Les participants passent par un scanner thermique et des distributeurs de liquide antiseptique sont placés aux endroits clés.

En Asie, l'impact du virus, qui a paralysé de grandes métropoles chinoises, commence à se faire sentir sur la chaîne logistique de plusieurs grands groupes.

Le constructeur automobile General Motors a dû suspendre partiellement ses opérations en Corée du Sud, faute de livraisons de certaines pièces par des fournisseurs chinois. Le constructeur japonais Nissan et le sud-coréen Hyundai ont aussi été affectés.

Boeing se fournit en Chine pour certains composants de ses appareils mais n'a pas encore vu d'impact du coronavirus sur ses opérations, selon son directeur commercial.

Boeing estime que les compagnies aériennes d'Asie du Sud-Est devraient avoir besoin de 4.500 nouveaux avions ces 20 prochaines années, ce qui représente des ventes de 710 milliards de dollars selon les prix catalogues. Les services à l'aviation commerciale devraient représenter 785 milliards de dollars entre 2019 et 2038.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 4
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/02/2020

L'année 2020 va, pour Groupe Parot, être concentrée sur la rentabilité du périmètre d'activités...

Publié le 27/02/2020

Les équipes de Développement Pharmagest ont participé au HashCode 2020 organisé par Google...

Publié le 27/02/2020

Genkyotex a une trésorerie suffisante pour financer son activité jusqu'à fin février 2021...

Publié le 27/02/2020

OX401 est le 2e candidat issu de la plateforme propriétaire d'agonistes leurres d'Onxeo, platON...

Publié le 27/02/2020

Mecelec Composites acquiert ainsi une expertise de grande qualité avec un portefeuille de clients additionnels, et une présence géographique renforcée...