En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 985.45 PTS
-
4 959.5
-0.21 %
SBF 120 PTS
3 977.96
-
DAX PTS
11 244.54
-
Dowjones PTS
25 017.44
-1.56 %
6 642.92
+0.00 %
1.144
-0.06 %

BMW plombé par les nouvelles normes antipollution

| AFP | 253 | Aucun vote sur cette news
L'entreprise évoque une concurrence plus forte qu'attendue liée à l'entrée en vigueur des nouvelles normes antipollution européennes WLTP
L'entreprise évoque une concurrence plus forte qu'attendue liée à l'entrée en vigueur des nouvelles normes antipollution européennes WLTP ( Nicolas ASFOURI / AFP/Archives )

Le constructeur automobile allemand BMW a publié mercredi un bénéfice net au troisième trimestre en forte baisse, pénalisé par les conséquences des nouvelles normes antipollution WLTP, les conflits commerciaux et un rappel massif.

Sur la période de juillet à septembre, le groupe a dégagé un bénéfice de 1,4 milliard d'euros, soit 23,9% de moins qu'au troisième trimestre 2017, en dessous des attentes des analystes sondés par Factset, qui tablaient sur 1,6 milliard d'euros.

Le chiffre d'affaires du groupe a progressé de 4,7%, à 24,7 milliards d'euros, sur la même période.

BMW a confirmé ses objectifs annuels, abaissés en septembre en raison de la guerre commerciale sino-américaine et des normes antipollution.

Sur l'année, pour sa branche automobile, la principale du groupe, BMW s'attend à une marge opérationnelle d'"au moins 7%", contre 8 à 10% précédemment, ainsi qu'une "légère baisse" des ventes annuelles, auparavant prévues en petite hausse.

"La situation actuelle est marquée par une accumulation de défis", a résumé le patron du groupe, Harald Krüger, dans une conférence de presse téléphonique.

A la Bourse de Francfort, vers 11H10 GMT, le titre du constructeur reculait de 2,21% à 75,22 euros, dans un Dax en hausse de 0,98%.

- 'Distorsions de la demande' -

L'entreprise munichoise, fabricante des BMW et Mini, évoque notamment une "concurrence plus forte qu'attendue" liée à l'entrée en vigueur des nouvelles normes antipollution européennes WLTP début septembre.

En raison de retards dans la mise en conformité avec ces nouvelles normes, certains constructeurs sont soupçonnés d'avoir accordé de gros rabais en juillet, et surtout en août, sur des véhicules qui n'auraient pu être commercialisés à partir de septembre, ou bien de les avoir immatriculés auprès de leurs propres concessionnaires afin de les écouler plus tard.

"Beaucoup de véhicules de concurrents sans certification WLTP ont été immatriculés avant le 1er septembre", affirme BMW, qui a en conséquence réduit sa production.

"Nous partons du principe que cet effet perdurera jusqu'au premier semestre 2019", a commenté Nicolas Peter, directeur financier du groupe.

Les "conflits commerciaux internationaux", source "d'incertitude chez les consommateurs" ont également contribué aux "graves distorsions de la demande sur plusieurs marchés", explique BMW.

Le constructeur a également comptabilisé au troisième trimestre 679 millions d'euros de "provisions" pour la couverture des garanties après un rappel de 1,6 million de voitures dans le monde en raison d'un problème dans le circuit de refroidissement des gaz d'échappement.

Sur les neuf premiers mois de l'année, les dépenses en recherche et développement du groupe ont augmenté de 400 millions d'euros, représentant au troisième trimestre 7% du chiffre d'affaires, détaille BMW.

"Nous mettons rigoureusement en œuvre notre stratégie et investissons fortement dans les technologies du futur malgré l'environnement volatil", a expliqué Harald Krüger.

Cependant, "si l'environnement commercial international se détériore de manière significative, nous ne pouvons pas exclure un impact sur notre pronostic", a noté M. Peter.

M. Krüger a indiqué que BMW se préparait aussi à l'éventualité d'un Brexit sans accord, notamment en anticipant en avril les interruptions estivales de production de ses chaines de production au Royaume-Uni pour parer à de possibles "situations difficiles ou chaotiques".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2018

Innate PHARMA nomme son nouveau conseil strategique COMPOSÉ D'EXPERTS EN IMMUNO-ONCOLOGIE   Marseille, France, le 20 novembre 2018, 07h00 Innate Pharma SA (la…

Publié le 19/11/2018

Emergent BioSolutions et Valneva annonçent des résultats positifs de Phase 1 pour leur candidat vaccin contre le virus Zika   GAITHERSBURG, Md. and Saint-Herblain, France, 19…

Publié le 19/11/2018

Les actionnaires ont validé la nomination de Luc Gerard, de Miguel de Pombo Espeche et de la société Brexia International SA en qualité d'administrateurs...

Publié le 19/11/2018

COMMUNIQUE DE PRESSE NOMINATION DE MARC GRYNBERG EN QUALITE DE MEMBRE DU COMITE STRATEGIQUE ET DE DEVELOPPEMENT DURABLE     Paris-La-Défense, le 19 novembre 2018 - Le Conseil…

Publié le 19/11/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…