En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 084.66 PTS
-0.63 %
5 084.50
-0.56 %
SBF 120 PTS
4 076.70
-0.66 %
DAX PTS
11 553.83
-0.31 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
-0.12 %
1.151
+0.00 %

BMW: perquisitions dans une enquête pour fraude sur des véhicules diesel

| AFP | 276 | Aucun vote sur cette news
BMW a fait l'objet de plusieurs perquisitions menées par le parquet de Munich, qui le soupçonne d'une manipulation sur les émissions des milliers de véhicules diesel
BMW a fait l'objet de plusieurs perquisitions menées par le parquet de Munich, qui le soupçonne d'une manipulation sur les émissions des milliers de véhicules diesel ( CHRISTOF STACHE / AFP/Archives )

Le constructeur automobile allemand BMW a fait l'objet mardi de plusieurs perquisitions menées par le parquet de Munich, qui le soupçonne d'une manipulation sur les émissions des milliers de véhicules diesel, ce qu'il nie vigoureusement.

A la suite d'une enquête préliminaire contre X ouverte le 27 février en raison de soupçons de fraude sur environ 11.400 véhicules, "une perquisition a été menée (mardi) au siège social de BMW à Munich et à un autre endroit en Autriche", a annoncé le parquet de Munich dans un communiqué.

Les enquêteurs entendent vérifier l'installation par la marque premium d'un logiciel utilisé pour manipuler les émissions polluantes de moteurs diesel de modèles des séries 5 et 7, après avoir été avisés fin février par l'autorité allemande du secteur KBA.

BMW a confirmé mardi la visite des enquêteurs à son siège en rapport avec une fraude aux gaz polluants qui concerne certaines versions du modèle 750d et M550d.

Le groupe s'en tient à sa communication datant du 23 février, quand il avait admis avoir "par erreur" équipé des milliers de véhicules diesel avec un logiciel mesurant les gaz d'échappement qui n'était pas conforme pour ces modèles et nie toute intention frauduleuse.

BMW va rappeler les véhicules concernés, lesquels se trouvent en grande partie en Allemagne, a précisé un porte-parole.

Le groupe dirigé par Harald Krüger dit prendre l'affaire "très au sérieux" et entend "coopérer pleinement " avec les autorités allemandes compétentes en la matière, selon un communiqué.

BMW mène sa propre enquête en interne et a dit mettre les résultats préliminaires à disposition de la justice.

En 2015, a été découvert un vaste trucage de Volkswagen pour faire paraître moins polluants qu'ils ne l'étaient, 11 millions de véhicules diesel.

Depuis, plusieurs constructeurs sont soupçonnés d'avoir joué avec les règles pour que les émissions polluantes ne soient pas réduites en continu.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 19 octobre 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE       INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE   3ème TRIMESTRE 2018       Chiffre…

Publié le 19/10/2018

Nanobiotix a annoncé la présentation des résultats positifs de son étude de phase II/III Act.in.sarc évaluant NBTXR3 sur des patients atteints de Sarcome des Tissus Mous (STM) localement avancé…

Publié le 19/10/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL SUD RHONE ALPES SOCIETE COOPERATIVE A CAPITAL VARIABLE Au capital actuel de 69 949 310,00 euros Siège social : 12 Place de la résistance…

Publié le 19/10/2018

Getlink a été retenu pour la neuvième année consécutive, par Gaïa Rating, parmi 230 sociétés analysées pour intégrer le Gaïa Index composé des 70 meilleures valeurs françaises. La note…

Publié le 19/10/2018

    Paris, le 19 octobre 2018     CESSATION ET MISE EN OEUVRE D'UN CONTRAT DE LIQUIDITE   À compter du 22 octobre 2018 et pour une période d'un an renouvelable…