5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

BMW nie toute entente sur les émissions de diesel avec ses rivaux

| AFP | 181 | Aucun vote sur cette news
Le constructeur automobile allemand BMW a nié dimanche toute entente avec ses rivaux visant à se concerter sur les émissions de diesel de ses voitures
Le constructeur automobile allemand BMW a nié dimanche toute entente avec ses rivaux visant à se concerter sur les émissions de diesel de ses voitures ( Alexander Heinl / dpa/AFP/Archives )

Le constructeur automobile allemand BMW a nié dimanche toute entente avec ses rivaux visant à se concerter sur les émissions de diesel de ses voitures, affirmant qu'aucun de ses modèles n'avait été "manipulé" ou enfreint les règles de l'industrie.

"Les voitures du groupe BMW ne sont pas manipulées et se conforment aux normes légales", a expliqué le géant basé à Munich dans un communiqué. "Cela s'applique évidemment aux voitures diesel. Et cela est confirmé par les résultats des tests des autorités nationales et internationales."

Vendredi, le magazine allemand Der Spiegel a affirmé que les constructeurs automobiles allemands Volkswagen, Audi, Porsche, BMW et Daimler auraient formé un cartel depuis les années 1990, se concertant notamment sur la réduction des émissions polluantes des voitures diesel.

Le Spiegel dit tirer cette information "d'un document écrit, que le groupe Volkswagen a adressé aux autorités de la concurrence" en juillet 2016, comme "une sorte d'auto-dénonciation".

Daimler aussi se serait dénoncé, affirme l'hebdomadaire.

Depuis 2006 notamment, les constructeurs se seraient rencontrés de nombreuses fois pour déterminer la taille des réservoirs d'AdBlue, un additif qui permet de réduire les émissions polluantes d'oxyde d'azote d'après le Spiegel. De gros réservoirs se révélant plus chers, les groupes auraient opté de concert pour de petits réservoirs, ne contenant pas assez de liquide pour réduire de manière suffisante les gaz polluants émis.

BMW a "fermement rejeté l'accusation" selon laquelle ses réservoirs AdBlue seraient limités.

En 2015 a été découvert un vaste trucage de Volkswagen pour faire paraître moins polluants qu'en réalité onze millions de véhicules diesel.

Depuis, plusieurs constructeurs sont soupçonnés d'avoir joué avec les règles pour que les émissions polluantes ne soient pas réduites en permanence.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

La procédure de désintéressement s'est close le 14 décembre

Publié le 15/12/2017

Avec la nomination de Marie-Christine Levet le Conseil d'administration de SoLocal Group "marque la volonté d'accélérer le développement de SoLocal Group sur le digital"...

Publié le 15/12/2017

La société française de reciblage publicitaire Criteo a plongé de 27% en trois séances sur le Nasdaq. La société est plombé par la nouvelle politique anti-cookies d'Apple.

Publié le 15/12/2017

Le Conseil d'administration de Fnac Darty est présidé par Jacques Veyrat...

CONTENUS SPONSORISÉS