En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 084.66 PTS
-0.63 %
5 084.50
-0.56 %
SBF 120 PTS
4 076.70
-0.66 %
DAX PTS
11 553.83
-0.31 %
Dowjones PTS
25 444.34
+0.26 %
7 107.23
-0.12 %
1.151
+0.00 %

Blackstone acquiert une participation majoritaire dans Thomson Reuters Finance

| AFP | 327 | 3 par 2 internautes
Le patron de Blackstone Stephen Schwarzman à Davos en Suisse, le 23 janvier 2018
Le patron de Blackstone Stephen Schwarzman à Davos en Suisse, le 23 janvier 2018 ( Fabrice COFFRINI / AFP/Archives )

Blackstone va acquérir pour environ 17 milliards de dollars une participation majoritaire de 55% dans la division de données et terminaux financiers de Thomson Reuters, concurrente directe de Bloomberg, ont annoncé les intéressés mardi.

Le fonds d'investissement américain s'est également engagé à verser au moins 325 millions de dollars par an pendant 30 ans à l'agence d'informations Reuters, qui ne fait pas partie de la transaction, ont indiqué Blackstone et Thomson-Reuters dans des communiqués, confirmant les informations d'une source proche du dossier obtenues un peu plus tôt par l'AFP.

Reuters, une des agences de presse concurrentes de l'AFP, avait enregistré une perte opérationnelle d'environ 381 millions de dollars en 2016 pour un chiffre d'affaires de 377 millions, en hausse de 4%.

La transaction entre Blackstone et Thomson Reuters, qui devrait être terminée au second semestre, valorise l'activité financière à environ 20 milliards de dollars dette comprise.

Blackstone et le groupe américano-canadien, qui va garder environ 45% de l'activité concernée par la transaction, vont créer une nouvelle société, qui exclura le service d'informations Reuters et les activités de conseils juridiques et fiscaux, les deux autres entités de Thomson Reuters.

Dans son communiqué, ce dernier a indiqué qu'il comptait grâce à cette opération investir dans ses activités de conseils juridiques et fiscaux, diminuer son endettement et racheter des actions.

"L'annonce d'aujourd'hui (mardi) illustre la force de notre division de données et terminaux financiers et son futur potentiel. Nous pensons que cette unité sera encore plus forte avec Blackstone", a déclaré le patron de Thomson Reuters, Jim Smith, cité dans le communiqué.

Thomson-Reuters indique aussi que ses résultats annuels 2017, qui doivent être publiés le 8 février, devraient être "conformes voire supérieurs" à ses prévisions. Le groupe prévoit notamment une hausse de son chiffre d'affaires de 1%, situé entre 11,3 et 11,35 milliards de dollars.

Le bénéfice ajusté devrait quant à lui se situer entre 2,48 et 2,51 dollars par action.

Sur le seul dernier trimestre de l'exercice, le groupe prévoit un chiffre d'affaires entre 2,9 et 2,95 milliards (+3%) et un bénéfice ajusté entre 0,58 à 0,61 dollar par action.

La division finance (F&R) propose des terminaux financiers et de multiples services d'actualité financières, de données chiffrées ou de consensus d'analystes aux banques, traders et hedge funds, qui s'en servent pour déterminer des stratégies d'investissement notamment.

Elle a représenté plus de la moitié (6,1 milliards de dollars) des 11,2 milliards de dollars de revenus de Thomson Reuters en 2016. Sa plateforme de messagerie Eikon Messenger est également très utilisée dans les milieux d'affaires.

Ses principaux rivaux sont Bloomberg, Factset et Symphony Communications, une messagerie fondée par le Français David Gurlé et lancée par Google (Alphabet) et un groupe de grandes banques dont Goldman Sachs, JPMorgan Chase, Société Générale.

Déterminé à contester l'hégémonie de Bloomberg dans les salles de marché, Thomson Reuters et Symphony avaient noué en juin dernier un partenariat pour partager des données et offrir une "alternative" aux grandes banques, qui demandent sans succès depuis plusieurs années à Bloomberg de baisser les prix de ses terminaux.

Bloomberg détenait 33,4% du marché des données financières en 2016, contre 23,1 % à Thomson Reuters, selon le cabinet Burton-Taylor, mais l'arrivée de Blackstone pourrait changer la donne car le fonds est un gros client des grandes banques et pourrait les encourager à utiliser davantage les services de Thomson Reuters.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

SOCIETE DE TAYNINH       Paris, le 19 octobre 2018     COMMUNIQUE DE PRESSE       INFORMATION FINANCIERE TRIMESTRIELLE   3ème TRIMESTRE 2018       Chiffre…

Publié le 19/10/2018

Nanobiotix a annoncé la présentation des résultats positifs de son étude de phase II/III Act.in.sarc évaluant NBTXR3 sur des patients atteints de Sarcome des Tissus Mous (STM) localement avancé…

Publié le 19/10/2018

  CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE MUTUEL SUD RHONE ALPES SOCIETE COOPERATIVE A CAPITAL VARIABLE Au capital actuel de 69 949 310,00 euros Siège social : 12 Place de la résistance…

Publié le 19/10/2018

Getlink a été retenu pour la neuvième année consécutive, par Gaïa Rating, parmi 230 sociétés analysées pour intégrer le Gaïa Index composé des 70 meilleures valeurs françaises. La note…

Publié le 19/10/2018

    Paris, le 19 octobre 2018     CESSATION ET MISE EN OEUVRE D'UN CONTRAT DE LIQUIDITE   À compter du 22 octobre 2018 et pour une période d'un an renouvelable…