En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 831.89 PTS
-0.45 %
4 825.5
-0.42 %
SBF 120 PTS
3 840.87
-0.44 %
DAX PTS
10 849.01
-0.15 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
+0.00 %
1.132
+0.19 %

Bioraffinerie de La Mède: les agriculteurs lèvent leur blocage

| AFP | 267 | Aucun vote sur cette news
Le site de la bioraffinerie Total de La Mède (Bouches-du-Rhône) bloqué par des agriculteurs, le 11 juin 2018
Le site de la bioraffinerie Total de La Mède (Bouches-du-Rhône) bloqué par des agriculteurs, le 11 juin 2018 ( BERTRAND LANGLOIS / AFP )

Les agriculteurs ont décidé lundi à midi de lever le blocage de la bioraffinerie Total de La Mède, symbole de leur lutte contre l'importation de produits agricoles dont l'huile de palme, utilisée à partir de cet été sur le site, a annoncé le président de la FRSEA des Bouches-du-Rhône.

"Nous n'avons pas obtenu ce que nous voulions, on ne se sent pas aidé, mais les agriculteurs sont fatigués et sont obligés de retourner travailler", a déclaré à l'AFP Jean-Paul Comte.

Depuis dimanche soir, jusqu'à une cinquantaine d'agriculteurs barraient l'entrée du site obligeant les camions de l'usine à faire demi-tour, seuls les salariés pouvaient entrer.

La bioraffinerie qui doit démarrer cet été, a obtenu l'autorisation d'importer de l'huile de palme dans le cadre de sa reconversion après avoir cessé de raffiner du pétrole brut fin 2016.

Un maximum de 300.000 tonnes de cette huile, exploitée au prix de la déforestation en Malaisie ou en Indonésie et présentant un très mauvais bilan carbone, fera tourner la bioraffinerie.

"Cette décision va faire chuter le prix de colza", a fustigé lundi M. Comte, alors que le gouvernement a annoncé dans la foulée qu'il ne "reviendrait pas" sur l'accord scellé avec le groupe Total.

Les agriculteurs qui manifestent devant 14 raffineries ou dépôts de carburant protestent plus globalement contre l'importation de produits agricoles ne respectant pas les normes imposées en France et en Europe.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France. Pour les salariés ayant un salaire annuel brut inférieur à 25 000 euros,…

Publié le 17/12/2018

SMCPSMCP est pour le moins malmené en matinée à Paris, en retrait de près de 10% à 13,4 euros...

Publié le 17/12/2018

Le choix de l'indépendance...

Publié le 17/12/2018

Désormais plus forte baisse de l’indice SBF 120, Ingenico Group chute de 6,24% à 53,80 euros après avoir décidé de ne pas donner suite aux approches préliminaires dont il a fait l'objet en vue…

Publié le 17/12/2018

Le groupe va rester indépendant...