5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Biogaz: Engie se plaint des délais d'autorisation en France

| AFP | 133 | Aucun vote sur cette news
Logo Engie le 23 novembre 2017 au salon Actionaria à Paris
Logo Engie le 23 novembre 2017 au salon Actionaria à Paris ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )

Le groupe français Engie travaille sur une quarantaine de projets d'unités de biogaz en France mais s'est plaint lundi de lenteurs administratives pour faire aboutir les dossiers.

"Les dossiers sont là: il y a 400 projets en France, 40 pour Engie, le problème c'est d'arriver à les faire sortir vite et ça c'est un problème d'autorisations, de financement, dans une très petite mesure technique", a indiqué Didier Holleaux, directeur général adjoint lors d'une conférence de presse.

Le biogaz est obtenu par la méthanisation de déchets, pour l'essentiel d'origine agricole.

"Les autorisations sont très lentes, de l'ordre de deux ans pour un digesteur de moyenne capacité", a-t-il regretté, évoquant les retards notamment causés par des recours de riverains. Les délais d'autorisation sont de six mois dans d'autres pays européens, selon Engie.

Les investissements d'Engie dans le biogaz devraient passer de quelques dizaines de millions d'euros aujourd'hui à quelques centaines "demain quand les projets vont s'accélérer", a indiqué Didier Holleaux, sans fixer d'horizon précis.

Pour l'instant beaucoup de projets sont encore à petite échelle pour une consommation locale.

"Le sujet, c'est l'industrialisation: passer à des modèles qui peuvent fonctionner à plus grand échelle et qui sont un peu plus standardisés", a souligné Isabelle Kocher, la directrice générale d'Engie.

Outre le biogaz, Engie veut se développer dans l'hydrogène, qui permet de stocker l'électricité d'origine renouvelable et d'alimenter des véhicules.

Engie estime que les gaz "verts" pourraient passer d'à peine 1% aujourd'hui à 10% de la consommation en 2025, 30% en 2030 puis 100% en 2050.

Dans le biogaz et l'hydrogène, "nous avons un rôle d'investisseur pour faire chuter les coûts de tout ce qui n'est pas encore compétitif", a souligné Isabelle Kocher. "L'autre volet sur lequel nous pouvons être décisifs, c'est travailler sur les réseaux de transport et de distribution", a-t-elle ajouté.

Pour faciliter le développement des projets, le gouvernement a décidé que 40% du coût du raccordement au réseau des installations de biogaz serait désormais pris en charge par le gestionnaire du réseau, selon un arrêté publié dimanche au Journal officiel.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS