En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 468.52 PTS
-0.47 %
5 453.50
-0.53 %
SBF 120 PTS
4 377.40
-0.45 %
DAX PTS
12 355.36
-0.61 %
Dowjones PTS
26 592.17
-0.57 %
7 497.40
-0.45 %
1.179
+0.32 %

Bill Gates estime qu'il devrait payer davantage d'impôts

| AFP | 389 | Aucun vote sur cette news
Le milliardaire américain Bill Gates le 13 février 2018 à New York
Le milliardaire américain Bill Gates le 13 février 2018 à New York ( John Lamparski / GETTY IMAGES NORTH AMERICA/AFP/Archives )

Le milliardaire américain Bill Gates estime qu'il devrait, ainsi que tous les richissimes contribuables aux Etats-Unis, payer davantage d'impôts, en qualifiant la réforme fiscale du président Donald Trump de "régressive".

"Je devrais payer davantage d'impôts", a affirmé M. Gates sur CNN. "J'ai payé davantage d'impôts, plus de dix milliards de dollars, que quiconque mais le gouvernement devrait exiger des personnes dans ma position de payer des impôts bien supérieurs".

Deuxième homme le plus riche du monde derrière le fondateur d'Amazon Jeff Bezos, le cofondateur de Microsoft a une fortune estimée à plus de 90 milliards de dollars dont il a orienté une grande partie vers des causes humanitaires et la recherche médicale notamment.

Il n'a par ailleurs pas mâché ses mots envers la réforme fiscale de M. Trump adoptée fin décembre par le Congrès - aux mains des Républicains - qui a octroyé d'importantes réductions aux entreprises.

Leur taux d'imposition est ainsi passé de 35% à 21% et les multinationales peuvent temporairement rapatrier aux Etats-Unis leurs bénéfices réalisés à l'étranger à des taux variant entre 8% et 15,5%. Avant la réforme, ces bénéfices échappaient totalement à l'impôt tant qu'ils restaient "parqués" à l'étranger et se retrouvaient imposés à 35% s'ils étaient "rapatriés" aux Etats-Unis.

"Ce n'est pas une loi fiscale progressiste. C'est une loi fiscale régressive", a considéré M. Gates, arguant que les avantages seraient ressentis par les super-riches contrairement aux affirmations des Républicains selon lesquels cette réforme vise à profiter aux travailleurs et à la classe moyenne.

"Les gens les plus riches tendent à avoir obtenu des avantages bien supérieurs à ceux de la classe moyenne ou des pauvres, donc c'est contraire à la tendance générale que l'on préfère voir avec des filets de sécurité renforcés et ceux qui sont au sommet qui paient des impôts plus importants", a commenté le milliardaire.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices et Matières 1ères avec les CFD
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2018

Par courrier reçu le 24 septembre 2018 par l'AMF, la société anonyme Total a déclaré à l'Autorité des marchés financiers avoir franchi en hausse, le...

Publié le 24/09/2018

Par courriers reçus le 24 septembre 2018 par l'AMF, The Goldman Sachs Group, Inc...

Publié le 24/09/2018

Par courrier reçu le 24 septembre 2018 par l'AMF, la société anonyme Amundi, agissant pour le compte de fonds dont elle assure la gestion, a déclaré à...

Publié le 24/09/2018

Grosse agitation autour de Genomic Vision ce lundi avec un titre qui flambe de près de 20% dans de très gros volumes...

Publié le 24/09/2018

STMicroelectronics annonce son entrée dans les indices développement durable du Dow Jones (DJSI - Dow Jones Sustainability Index) pour le Monde et...