En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 473.34 PTS
-0.05 %
5 476.50
+0.21 %
SBF 120 PTS
4 387.96
+0.08 %
DAX PTS
12 366.58
+0.13 %
Dowjones PTS
26 601.36
+0.15 %
7 540.01
-0.12 %
1.179
+0.34 %

Bientôt des voitures volantes? Le Japon y croit

| AFP | 342 | Aucun vote sur cette news
Avec son projet Vahana, Airbus fait partie des groupes très impliqués dans le développement des voitures volantes
Avec son projet Vahana, Airbus fait partie des groupes très impliqués dans le développement des voitures volantes ( Robyn Beck / AFP )

Le gouvernement japonais a convié mercredi plusieurs grandes compagnies, dont les géants américain Uber et Boeing ou encore l'avionneur européen Airbus, pour plancher sur le développement des voitures volantes.

Mais les projets présentés à l'occasion de cette réunion au ministère montrent que ce rêve n'est pas pour demain.

L'initiative japonaise, qui reste très vague, vise à dessiner une feuille de route d'ici la fin de l'année. Les participants sont issus du secteur aéronautique (Airbus, Boeing, ANA et Japan Airlines), automobile (Uber, Subaru), ou encore technologique comme NEC.

Les voitures volantes "peuvent résoudre des problèmes de transport dans les régions isolées ou montagneuses, ou lors d'opérations de secours au moment de catastrophes naturelles", a expliqué un responsable du Meti (Ministry of Economy, Trade and Industry), Shinji Tokumasu.

"Nous avons organisé cette réunion public-privé pour faire prospérer une nouvelle industrie et la rendre profitable", a-t-il souligné.

Parmi les projets présentés mercredi, Cartivator vise un vol d'essai de son engin futuriste "SkyDrive", avec un pilote à bord, dès 2019.

L'objectif de ce groupe de jeunes ingénieurs financièrement soutenu par le constructeur Toyota: allumer la flamme des jeux Olympiques de Tokyo en 2020. A plus long terme, ils espèrent pouvoir fabriquer leur véhicule en série à l'horizon 2027.

Des dizaines d'entreprises dans le monde, dont de nombreuses start-ups, travaillent sur des appareils hybrides capables de rouler dans le trafic et de s'en extraire par la voie des airs.

Du côté des grands noms, Uber, avec son initiative "Elevate" censée désengorger les transports urbains, et Airbus, dont le véhicule volant Vahana a effectué son premier vol en février, sont très actifs sur le sujet. Le groupe industriel britannique Rolls-Royce a lui aussi présenté un projet en juillet.

L'appareil "Flyer" conçu par la start-up Kitty Hawk, financée par le cofondateur de Google, Larry Page, est lui déjà disponible depuis juin en pré-commande.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/09/2018

Total indique avoir signé un accord avec Chevron pour acquérir la totalité du capital de la société Chevron Denmark, qui détient une participation de...

Publié le 25/09/2018

Total a confirmé ses principaux objectifs pour les années à venir lors d'une réunion investisseurs organisée aujourd'hui à New York. Sur la période 2017-2020, la compagnie pétrolière prévoit…

Publié le 25/09/2018

Dans le cadre du plan d'actionnariat salarié 'We are Alstom'

Publié le 25/09/2018

Total organise à New York une journée investisseurs au cours de laquelle la stratégie et les perspectives du Groupe pétrolier sont présentées...

Publié le 25/09/2018

Concevoir, développer, évaluer et tester la multi-connectivité basée sur des accès multiples...