5 265.62 PTS
-0.03 %
5 263.00
-0.01 %
SBF 120 PTS
4 210.28
-0.03 %
DAX PTS
12 609.82
+0.12 %
Dowjones PTS
22 296.09
+0.00 %
5 867.35
+0.00 %
Nikkei PTS
20 330.19
-0.33 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

BCE : un tollé franco-italien contre l'allemand Jens Weidmann ?

| Boursier | 74 | Aucun vote sur cette news

La France et l'Italie accepteraient un candidat allemand à la future présidence de la BCE, mais pas celle de l'actuel patron de la Bundesbank, affirme 'Der Spiegel'.

BCE : un tollé franco-italien contre l'allemand Jens Weidmann ?
Credits Reuters

Les spéculations vont déjà bon train concernant la succession de Mario Draghi à la tête de la Banque centrale européenne (BCE), dont le mandat ne s'achèvera pourtant pas avant la fin 2019.

Ainsi, selon l'hebdomadaire allemand 'Der Spiegel', la France et l'Italie auraient informé l'Allemagne qu'elles étaient certes ouvertes à une candidature allemande à la présidence de la BCE, mais qu'elles s'opposeraient à celle du président de la Bundesbank, Jens Weidmann...

Jens Weidmann est en effet l'un des critiques les plus virulents contre la politique ultra-accommodante de la BCE, qui consiste en une combinaison de taux directeurs très bas, voire négatifs, et de rachats massifs d'actifs financiers, en majorité des obligations d'Etat. Cette politique a été mise en place pour relancer la croissance et lutter contre les risques de déflation dans la zone euro après la crise financière déclenchée par le scandale des crédits "subprimes" en 2008.

'Der Spiegel' suggère que Berlin ne partage probablement pas le point de vue de M. Weidmann au sujet de la politique monétaire de la BCE. Interrogé sur cette information par l'agence 'Reuters', Daniel Fehling, porte-parole du ministère des Finances, a répondu que "ce sont des questions de personnes. Nous ne les commentons pas." Côté italien, un porte-parole du gouvernement a pour sa part qualifié l'article du 'Spiegel' de "complètement faux".

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/09/2017

Guillemot poursuit sa fabuleuse ascension boursière...

Publié le 26/09/2017

FORD MOTOR constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Call A224S émis par…

Publié le 26/09/2017

Le titre Chesapeake Energy est attendu en baisse à l'ouverture. Le groupe américain spécialisé dans le gaz naturel et non conventionnel a révisé à la baisse son objectif de production au…

Publié le 26/09/2017

Vivendi a franchi en hausse, le 21 septembre 2017, les seuils de 2/3 du capital et des droits de vote de la société Havas, indique un avis de l'AMF, et en détient 302 250 065 actions soit 71,44% du…

Publié le 26/09/2017

La société Otus Capital Management Limited, agissant pour le compte de fonds dont elle assure la gestion, a déclaré avoir franchi en baisse, le 25...

CONTENUS SPONSORISÉS