5 427.19 PTS
+0.75 %
5 421.5
+0.65 %
SBF 120 PTS
4 324.77
+0.69 %
DAX PTS
13 183.53
+0.46 %
Dowjones PTS
24 504.80
+0.49 %
6 383.65
-0.16 %
Nikkei PTS
22 866.17
-
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

BCE: un panel d'économistes abaisse ses prévisions d'inflation

| AFP | 180 | Aucun vote sur cette news
L'immeuble de la Banque centrale européenne, le 3 décembre 2015 à Francfort
L'immeuble de la Banque centrale européenne, le 3 décembre 2015 à Francfort ( DANIEL ROLAND / AFP/Archives )

L'inflation en zone euro ces prochaines années devrait se révéler un peu plus faible qu'escompté jusqu'ici, selon un panel de prévisionnistes interrogés par la Banque centrale européenne (BCE).

La cinquantaine d'économistes européens sondés ont abaissé de 0,1 point de pourcentage leurs prévisions concernant la hausse des prix à la consommation, selon un communiqué publié vendredi par la BCE. Ils tablent désormais sur une inflation de 1,5% (1,6% auparavant) en 2017, 1,4% (1,5% auparavant) en 2018 et 1,6% (1,5% auparavant) en 2019.

En avril, ils avaient au contraire revu à la hausse leurs attentes d'inflation.

La prévision d'inflation moyenne à plus long terme, soit à horizon 2022, reste en revanche de 1,8%. Elle est proche de l'objectif de la banque centrale, qui vise un taux d'inflation proche mais inférieur à 2% sur le moyen terme.

En juin, le BCE a publié ses propres projections d'inflation, également révisées à la baisse. Elle s'attend à une hausse des prix à la consommation en zone euro de 1,5% en 2017, comme les prévisionnistes désormais, 1,3% en 2018 et 1,6% en 2019.

Ces projections seront actualisées en septembre par la BCE lors de la prochaine réunion de son conseil des gouverneurs, son instance de décision.

Le panel de prévisionnistes a par ailleurs légèrement relevé, de 1% à 1,1%, ses attentes d'inflation hors alimentation et pétrole pour 2017, laissant inchangées celles pour 2018 et 2019. Cette valeur est particulièrement importante aux yeux des tenants de la politique monétaire. Sur le long terme, cette inflation dite sous-jacente devrait atteindre 1,7%.

Les économistes du sondage ont par ailleurs relevé leurs prévisions de croissance en zone euro à 1,9% (1,7% auparavant) en 2017, 1,8% (contre 1,6%) en 2018 et 1,6% (contre 1,5%) en 2019.

Lors de sa réunion de politique monétaire jeudi, la BCE n'a pas fait bouger d'un pouce cette politique consistant à abreuver les marchés d'argent bon marché, appelant à attendre patiemment une véritable accélération de l'inflation avant d'envisager un changement de cap. "L'inflation n'est pas au niveau où nous voulons qu'elle soit, ou là où elle devrait être", a déclaré le président de l'institution, Mario Draghi.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

Cette acquisition enrichit l'écosystème des microcontrôleurs STM32 avec un environnement de développement intégré (IDE) de premier plan La première offre consolidée est…

Publié le 12/12/2017

L'endettement financier net au 30 septembre 2017 ressort à 4,6 ME...

Publié le 12/12/2017

L'admission des actions nouvelles au nominal de 0,18 euro sur le marché Euronext Paris sera demandée...

Publié le 12/12/2017

La société tiendra un symposium consacré à la nouvelle voie métabolique découverte par le Dr. Catherine Llorens-Cortes...

Publié le 12/12/2017

Ensemble, ces 2 entités ont commercialisé 1.134 véhicules en 2016, dont 51% de véhicules neufs et 49% de véhicules d'occasion, pour un chiffre d'affaires cumulé de 13,5 ME...

CONTENUS SPONSORISÉS