Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 298.64 PTS
+0.73 %
6 305.0
+1.33 %
SBF 120 PTS
4 900.80
+0.73 %
DAX PTS
14 007.93
+0.63 %
Dow Jones PTS
32 120.28
+0.6 %
11 943.93
+1.48 %
1.068
+0. %

BCE : rendez-vous en juin pour les décisions importantes, promet Christine Lagarde

| Boursier | 436 | Aucun vote sur cette news

Alors que des responsables de la BCE ont évoqué jeudi une possible hausse des taux dès juillet, Christine Lagarde est restée prudente. La guerre en Ukraine pourrait amener la BCE à réduire encore ses prévisions de croissance, a-t-elle déclaré.

BCE : rendez-vous en juin pour les décisions importantes, promet Christine Lagarde
Credits Reuters

Christine Lagarde, la présidente de la BCE, a affirmé jeudi soir que la banque centrale européenne décidera lors de sa réunion du 9 juin du calendrier précis pour mettre fin à son programme d'achat d'actifs, dont dépend la remontée des taux directeurs. Lors d'un débat consacré à l'économie mondiale organisé par le FMI, auquel participait aussi Jerome Powell, le patron de la Réserve fédérale américaine, Mme Lagarde s'est montrée plus prudente que son homologue américain concernant le resserrement de la politique monétaire.

Alors que plusieurs responsables de la BCE ont évoqué jeudi une possible hausse des taux dès le mois de juillet prochain, Christine Lagarde n'a pas donné d'indications précises. Elle a souligné que les économies de la zone euro et des Etats-Unis "évoluent à des rythmes différents" et que "notre inflation est alimentée par des composants différents". Elle a précisé que près de la moitié de l'inflation dans la zone euro (qui a atteint 7,4% en mars sur un an) est due à la hausse des prix de l'énergie, qui subissent un "choc d'offre", sur lequel un relèvement des taux directeurs n'aurait que très peu d'effet.

Elle a souligné que la guerre en Ukraine a davantage d'effets négatifs sur la zone euro que sur les Etats-Unis, n'excluant pas de devoir réviser à nouveau en baisse les prévisions de croissance pour la région. "Les risques sont orientés à la baisse pour la croissance, il pourrait donc y avoir d'autres révisions à la baisse à venir, et à la hausse pour l'inflation", a-t-elle dit.

Première hausse des taux de la BCE en juillet ?

Lors de sa dernière réunion, le 14 avril, la BCE avait maintenu le statu quo sur sa politique monétaire, confirmant simplement qu'elle entendait mettre fin à ses achats d'actifs "au troisième trimestre", avant de commencer à relever ses taux "quelque temps après la fin des achats nets", sans plus de précisions.

Jeudi matin, plusieurs membres de la BCE se sont prononcés en faveur d'une accélération du resserrement monétaire afin de contrer l'inflation. Le Belge Pierre Wunsch envisage ainsi une hausse de taux dès juillet, ajoutant que "remonter d'ici la fin de cette année vers un territoire nul ou légèrement positif serait pour moi une évidence". L'Allemand Joachim Nagel a de son côté évoqué un arrêt des achats de la BCE dès juin, ce qui ouvrirait la porte à une première hausse de taux "au début du troisième trimestre", a ajouté le président de la Bundesbank.

L'Espagnol Luis de Guindos, vice-président de la BCE, a déclaré à l'agence Bloomberg que "pour le premier relèvement de taux, d'après les prévisions actuelles, juillet est une possibilité et septembre, ou plus tard, est aussi possible". Le Letton Martins Kazaks, également membre du conseil des gouverneurs, a, lui aussi, déclaré à Bloomberg qu'une hausse de taux dès juillet était "possible" et qu'il n'y avait "pas de raison" de contredire les anticipations des marchés.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 mai 2022

CODE OFFRE : INVESTIR22

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : INVESTIR22 lors de votre ouverture de compte.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/05/2022

Les actionnaires de Haulotte Goup ont approuvé l'ensemble des résolutions (à l'exception de la 19ème résolution relative à la délégation à consentir...

Publié le 25/05/2022

A la suite des annonces faites par la société Pierre & Vacances le 10 mars 2022, puis le 22 avril quant à l'avancement du processus de restructuration...

Publié le 25/05/2022

Grupo Carrefour Brasil a conclu un accord avec Advent International et Walmart en vue de l'acquisition de Grupo BIG Brasil SA, troisième acteur de la...

Publié le 25/05/2022

Signature du protocole d'investissement et apport d'un bloc de contrôle par Pléiade Investissement à New Gen Holding qui conduira au projet d'offre...

Publié le 25/05/2022

Sur le premier semestre 2021/2022, le chiffre d'affaires de Derichebourg s'élève à 2,5 MdsE, en progression de 54% par rapport à l'exercice précédent...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne