Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 705.61 PTS
+0.54 %
6 706.00
-
SBF 120 PTS
5 245.07
-
DAX PTS
15 522.92
-
Dow Jones PTS
35 609.34
+0.43 %
15 388.71
+0. %
1.165
+0.01 %

BCE : l'inflation augmentera encore cet automne selon Christine Lagarde

| Boursier | 428 | Aucun vote sur cette news

"Néanmoins, nous continuons de penser que cette hausse est largement temporaire", selon la patronne de la BCE.

BCE : l'inflation augmentera encore cet automne selon Christine Lagarde
Credits Reuters

Christine Lagarde continue à juger les risques pesant sur la croissance économique comme globalement équilibrés. Lors de son audition par la commission des Affaires économiques et monétaires du Parlement européen, la présidente de la BCE a également indiqué s'attendre à ce que l'inflation dans la zone euro, qui a atteint 3,0% en août, augmente encore cet automne.

"Néanmoins, nous continuons de penser que cette hausse est largement temporaire. Une série de facteurs poussent actuellement l'inflation à la hausse. Les principaux sont la forte augmentation des prix du pétrole depuis le milieu de l'année dernière, l'annulation de la réduction temporaire de la TVA en Allemagne et les pressions sur les coûts résultant de pénuries temporaires de matériaux et d'équipements. L'impact de ces facteurs devrait se dissiper dans le courant de l'année prochaine. Bien que les pressions sous-jacentes sur les prix aient légèrement augmenté au cours de l'été, cela est cohérent avec l'ouverture de l'économie, qui est encore loin de fonctionner à pleine capacité. En conséquence, les projections de septembre des services de la BCE prévoient une inflation annuelle de 2,2% en 2021, puis un ralentissement à 1,7% en 2022 et 1,5% en 2023".

"Alors que l'inflation pourrait s'avérer plus faible que prévu si l'activité économique devait être affectée par un nouveau durcissement des restrictions, certains facteurs pourraient entraîner des pressions sur les prix plus fortes que prévu actuellement. Par exemple, si les pénuries temporaires de matériaux et d'équipements limitent la production de manière plus persistante que nous le prévoyons actuellement, elles pourraient se répercuter plus fortement sur la chaîne des prix. La persistance d'une inflation élevée pourrait également se traduire par des revendications salariales plus fortes que prévu. Mais nous ne voyons que des signes limités de ce risque jusqu'à présent, ce qui signifie que notre scénario de base continue de prévoir que l'inflation restera inférieure à notre objectif à moyen terme", a détaillé la dirigeante.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/10/2021

Les résultats de l'étude clinique de Phase IIb NATIVE ont été publiés en juin 2020 conformément au protocole de l'étude et au plan d'analyse statistique...

Publié le 21/10/2021

Position de trésorerie non auditée de Nanobiotix...

Publié le 21/10/2021

Voltalia confirme son objectif 2021 d'un Ebitda normatif autour de 170 ME...

Publié le 21/10/2021

Sur les 9 premiers mois de l'exercice, les activités de HighCo s'affichent en progression de +3,7% à 56,52 ME...

Publié le 21/10/2021

Verimatrix dispose d'une situation financière solide pour financer la transformation en cours de son activité...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne