Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
7 133.83 PTS
-0.94 %
7 133.50
-0.85 %
SBF 120 PTS
5 530.47
-0.88 %
DAX PTS
15 772.56
-1.01 %
Dow Jones PTS
35 368.47
-1.51 %
15 210.76
-2.57 %
1.132
-0.03 %

BCE : fin du PEPP, hausse de l'APP et taux inchangés

| Boursier | 538 | Aucun vote sur cette news

Pas de grosse surprise du côté de la BCE...

BCE : fin du PEPP, hausse de l'APP et taux inchangés
Credits Reuters

Pas de grosse surprise du côté de la BCE. La Banque centrale européenne laisse ses taux inchangés et confirme la fin de ses achats de titres dans le cadre de son programme d'achats d'urgence face à la pandémie, le fameux PEPP, d'ici mars prochain.

Le Conseil des gouverneurs juge que la progression de la reprise économique et vers son objectif d'inflation à moyen terme permet une réduction progressive du rythme de ses achats d'actifs au cours des prochains trimestres. Mais un accommodement monétaire est encore nécessaire pour que l'inflation se stabilise vers l'objectif de 2% à moyen terme.

Compte tenu de l'incertitude actuelle, le Conseil doit maintenir la flexibilité et l'optionnalité dans la conduite de la politique monétaire. Dans cet esprit, le Conseil des gouverneurs a pris les décisions suivantes :

Au premier trimestre 2022, le Conseil prévoit de procéder à des achats nets d'actifs dans le cadre du programme d'achat d'urgence en cas de pandémie (PEPP) à un rythme inférieur à celui du trimestre précédent. Il mettra fin à ces achats à la fin du mois de mars. Le Conseil a par ailleurs décidé d'allonger l'horizon de réinvestissement du PEPP. Il a désormais l'intention de réinvestir le principal des titres arrivant à échéance achetés dans le cadre du PEPP jusqu'à au moins la fin de 2024. Dans tous les cas, le futur 'roll-off' du portefeuille du PEPP sera géré de manière à éviter toute interférence avec l'orientation appropriée de la politique monétaire.

La pandémie a montré que, dans des conditions de tension, la flexibilité dans la conception et la conduite des achats d'actifs a contribué à contrer la transmission déficiente de la politique monétaire et a rendu plus efficaces les efforts visant à atteindre l'objectif de la BCE. Dans le cadre de son mandat, dans des conditions de tension, la flexibilité restera un élément de la politique monétaire chaque fois que des menaces à la transmission de la politique monétaire compromettent la réalisation de la stabilité des prix. En particulier, en cas de nouvelle fragmentation du marché liée à la pandémie, les réinvestissements du PEPP pourront être ajustés de manière flexible dans le temps, les classes d'actifs et les juridictions à tout moment. Cela pourrait inclure l'achat d'obligations émises par la Grèce en plus des renouvellements de remboursements afin d'éviter une interruption des achats dans cette juridiction, ce qui pourrait nuire à la transmission de la politique monétaire à l'économie grecque alors qu'elle se remet encore des retombées de la crise pandémie. Les achats nets dans le cadre du PEPP pourraient également être repris, si nécessaire, pour contrer les chocs négatifs liés à la pandémie.

Dans le cadre de sa politique de réduction progressive des achats d'actifs et pour garantir que l'orientation de la politique monétaire reste cohérente avec une inflation se stabilisant vers l'objectif à moyen terme, le Conseil des gouverneurs a décidé d'un rythme mensuel d'achats nets de 40 milliards d'euros au cours du deuxième trimestre et de 30 MdsE au troisième trimestre dans le cadre de son programme d'achat d'actifs 'classique' (APP). À partir d'octobre 2022, le Conseil maintiendra les achats nets d'actifs au titre de l'APP à un rythme mensuel de 20 milliards d'euros aussi longtemps que nécessaire pour renforcer l'effet accommodant de ses taux directeurs. Le Conseil s'attend à ce que les achats nets s'arrêtent peu de temps avant que la BCE ne commence à relever ses taux directeurs.

Le Conseil a également l'intention de continuer à réinvestir, en totalité, le principal des titres arrivant à échéance achetés dans le cadre de l'APP pendant une période prolongée après la date à laquelle il commencera à relever les taux d'intérêt directeurs et, en tout état de cause, aussi longtemps que nécessaire pour maintenir des conditions de liquidité favorables et un large degré d'accommodation monétaire.

Le taux d'intérêt des opérations principales de refinancement ainsi que ceux de la facilité de prêt marginal et de la facilité de dépôt demeurent inchangés, à respectivement 0,00%, 0,25% et -0,50%. À l'appui de son objectif d'inflation symétrique de 2% et conformément à sa stratégie de politique monétaire, le Conseil des gouverneurs prévoit que les taux d'intérêt directeurs de la BCE resteront à leurs niveaux actuels ou à des niveaux plus bas jusqu'à ce qu'il constate que l'inflation atteigne 2% bien avant la fin de son horizon de projection et durablement sur le reste de cet horizon, et qu'il juge les progrès de l'inflation sous-jacente suffisants pour être compatibles avec une stabilisation de l'inflation à 2% à moyen terme. Cela peut également donner lieu à une période transitoire pendant laquelle l'inflation sera légèrement supérieure à l'objectif.

Enfin, le Conseil des gouverneurs continuera de surveiller les conditions de financement des banques et veillera à ce que l'échéance des opérations TLTRO III n'entrave pas la bonne transmission de sa politique monétaire. Il évaluera également régulièrement dans quelle mesure les opérations de prêt ciblées contribuent à l'orientation de sa politique monétaire. Comme annoncé, il s'attend à ce que les conditions spéciales applicables dans le cadre du TLTRO III prennent fin en juin de l'année prochaine.

Le Conseil évaluera également le calibrage approprié de son système à deux niveaux de rémunération des réserves afin que la politique de taux d'intérêt négatifs ne limite pas la capacité d'intermédiation des banques dans un environnement d'ample excès de liquidité.

La BCE se tient prête à ajuster l'ensemble de ses instruments, de façon adéquate, pour assurer que l'inflation se stabilise au niveau de son objectif de 2% à moyen terme.

La présidente de la BCE, Christine Lagarde, reviendra en détail sur ces annonces à 14h30.

 ■

Les informations et conseils rédigés par la rédaction de Boursier.com sont réalisés à partir des meilleures sources, même si la société Boursier.com ne peut en garantir l'exhaustivité ni la fiabilité. Ces contenus n'ont aucune valeur contractuelle et ne constituent en aucun cas une offre de vente ou une sollicitation d'achat de valeurs mobilières ou d'instruments financiers. La responsabilité de la société Boursier.com et/ou de ses dirigeants et salariés ne saurait être engagée en cas d'erreur, d'omission ou d'investissement inopportun.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

Plus que quelques jours pour bénéficier de notre offre Assurance vie

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 janvier 2021 inclus.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

UNE OFFRE EXCLUSIVE EN FRANCE AVEC

Grâce à un partenariat exclusif en France avec Morgan Stanley, Bourse Direct propose, à ses clients et en exclusivité, la plus large gamme de produits de bourse jamais présentée jusqu'ici sur le marché français.

» Découvrir

PRODUITS A EFFET DE LEVIER PRESENTANT UN RISQUE DE PERTE EN CAPITAL EN COURS DE VIE ET A L'ECHEANCE.
Produits à destination d'investisseurs avertis disposant des connaissances et de l'expérience nécessaires pour évaluer les avantages et les risques. Consultez la rubrique “facteurs de risques”.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2022

Nominations...

Publié le 18/01/2022

Grâce à l'acquisition de Maspica en Italie, Delta Plus Group va poursuivre son développement dans des métiers à forte valeur ajoutée...

Publié le 18/01/2022

Gecina a placé avec succès, le 18 janvier, un nouveau Green Bond d'un montant de 500 millions d'euros avec une maturité de 11 ans (échéance en janvier...

Publié le 18/01/2022

Dans un contexte toujours perturbé par la pandémie, Spineway clôture l'exercice 2021 avec un chiffre d'affaires de 4,3 ME en croissance de 27% par...

Publié le 18/01/2022

Création d'un consortium pour répondre aux enjeux mondiaux de prévention et de détection des commotions cérébrales dans l'univers du sportVOGO...

Votre compte bourse direct

L'ouverture de votre compte Bourse Direct est gratuite et s'effectue en ligne en quelques minutes. Dans le cas d'un transfert de compte, Bourse Direct prend en charge 100% de vos frais, à hauteur de 200 € par compte.

  • Pas de dépôt minimum
  • 0€ de droits de garde
  • 0€ d'abonnement
  • 0€ de frais de tenue de compte,

Demande de documentation

Ouvrir mon compte Bourse Direct en ligne