En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 161.39 PTS
+0.32 %
5 165.00
+0.41 %
SBF 120 PTS
4 141.98
+0.45 %
DAX PTS
11 748.79
+0.29 %
Dowjones PTS
25 706.68
-0.36 %
7 278.63
+0.00 %
1.152
+0.15 %

Batteries: Nissan trouve un nouvel acquéreur, le chinois Envision

| AFP | 263 | Aucun vote sur cette news
Le groupe automobile japonais Nissan, qui avait annulé début juillet la vente de son activité de batteries électriques au fonds privé d'investissement GSR Capital, a trouvé un accord avec un acquéreur chinois
Le groupe automobile japonais Nissan, qui avait annulé début juillet la vente de son activité de batteries électriques au fonds privé d'investissement GSR Capital, a trouvé un accord avec un acquéreur chinois ( Kazuhiro NOGI / AFP/Archives )

Le groupe automobile japonais Nissan, qui avait annulé début juillet la vente de son activité de batteries électriques au fonds privé d'investissement GSR Capital, a annoncé vendredi avoir trouvé un accord avec un nouvel acquéreur, chinois lui aussi.

Le constructeur d'automobiles, pionnier de la voiture électrique dans le monde avec la Leaf, va transférer à Envision Group, spécialiste des énergies renouvelables (notamment de l'éolien) basé à Shanghai, la compagnie Automotive Energy Supply Corporation (AESC).

Cette société, qu'il a fondée en 2007 avec son compatriote NEC, fabrique des batteries lithium-ion pour les Leaf assemblées au Japon, ainsi que pour certains modèles hybrides (essence-électricité).

La transaction, dont le montant n'a pas été précisé, "va permettre à Nissan de se concentrer sur le développement et la production de véhicules électriques de premier plan", a expliqué Yasuhiro Yamauchi, directeur de la compétitivité, cité dans un communiqué.

Nissan, partenaire du français Renault et du japonais Mitsubishi Motors, va d'abord prendre le contrôle total de la co-entreprise en rachetant les 49% possédés par NEC et sa filiale NEC Energy Devices (NECED), avant de transférer le tout à Envision.

Selon les termes de l'accord, le constructeur gardera une part de 25% dans la nouvelle entité, dont le siège restera au Japon.

L'opération, qui doit être conclue d'ici mars 2019, couvre aussi les sites de production de batteries de Nissan aux Etats-Unis, plus précisément dans le Tennesse (Smyrna), et au Royaume-Uni, à Sunderland. Des actifs situés en banlieue de Tokyo sont également concernés.

L'ensemble des effectifs seront maintenus, promet Nissan.

Le groupe devait initialement céder son activité de batteries au fonds GSR, mais ce dernier n'a pu réunir suffisamment de fonds et la transaction a dû être annulée.

Parallèlement, NEC négocie la vente à Envision de NEC Energy Devices, société qui développe les principaux composants des batteries, dont leurs électrodes. Le groupe d'informatique et de télécommunications aura ainsi parachevé l'abandon de ce domaine pour se concentrer sur d'autres équipements et systèmes pour les professionnels.

Après leur désengagement, reste leur compatriote Panasonic, partenaire de l'américain Tesla, parmi les acteurs dominants d'un marché stratégique entièrement dominé par les firmes asiatiques. Les batteries sont au coeur de la bataille des constructeurs d'automobiles pour augmenter l'autonomie, point faible des automobiles électriques.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2018

L'IMMOBILIERE HOTELIERE Société Anonyme au capital 13.007.451 EUR Siège social : 66, rue de Miromesnil -75008 Paris R.C.S. Paris 784 335 333   La société L'IMMOBILIERE…

Publié le 18/10/2018

Publicis bondit en Bourse de 5,86 % à 55,3 euros. Le groupe a publié des résultats en hausse pour le troisième trimestre, grâce à des gains de budget qui compensent la faiblesse de l’activité…

Publié le 18/10/2018

Du parapétrolier à la pêche...

Publié le 18/10/2018

Il sagit dune correction du communiqué 17:45 10.10.2018 CEST. Explication de la modification: Information mensuelle relative au nombre total de droits de vote et d'actions…