5 408.85 PTS
+0.41 %
5 410.5
+0.45 %
SBF 120 PTS
4 310.90
+0.36 %
DAX PTS
13 133.56
+0.08 %
Dowjones PTS
24 386.03
+0.00 %
6 393.89
+0.78 %
Nikkei PTS
22 866.17
-0.32 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

BAT: emprunt de 17,25 milliards de dollars pour racheter Reynolds

| AFP | 183 | Aucun vote sur cette news
Le siège du cigarettier British American Tobacco (BAT) au centre de Londres, le 17 janvier 2017
Le siège du cigarettier British American Tobacco (BAT) au centre de Londres, le 17 janvier 2017 ( Isabel Infantes / AFP/Archives )

Le cigarettier britannique British American Tobacco (BAT) a annoncé mercredi avoir levé 17,25 milliards de dollars grâce à un emprunt obligataire sur le marché destiné notamment à financer le rachat de l'américain Reynolds.

Cet emprunt, découpé en plusieurs tranches qui devront être remboursées entre 2020 et 2047, est l'un des plus importants de l'année sur le marché obligataire.

Le groupe profite de conditions de marché toujours favorables pour les emprunteurs, puisque les taux d'intérêt restent très bas aux Etats-Unis malgré le resserrement monétaire en cours de la banque centrale américaine.

BAT précise dans un communiqué qu'il va utiliser cette somme de 17,25 milliards de dollars (14,7 milliards d'euros) pour financer une partie du rachat de l'américain Reynolds ainsi que pour rembourser certaines dettes arrivant à échéance.

Le cigarettier britannique, qui possède entre autres les marques Lucky Strike, Dunhill, Kent et Rothmans, a bouclé fin juillet le rachat de Reynolds, détenteur des Camel et Newport, pour près de 50 milliards de dollars.

Cette opération est la plus importante consolidation dans le secteur depuis le rachat par Reynolds de son compatriote Lorillard en 2016 à hauteur de 27 milliards de dollars. BAT va devenir la première entreprise cotée de tabac au monde en termes de chiffre d'affaires et de bénéfice opérationnel.

BAT consolide aussi sa troisième place mondiale derrière le mastodonte d’État China National Tobacco Corporation et Philip Morris International, qui vend les Marlboro en dehors des États-Unis ainsi que les L&M et les Chesterfield.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 12/12/2017

Thierry Breton s'adressait aux journalistes suite au projet d'OPA amicale sur Gemalto

Publié le 12/12/2017

MC DONALD'S CORP constituera ce jour le sous-jacent de notre conseil sur le produit dérivé à destination des investisseurs les plus actifs. L’outil sélectionné est le warrant Call 9542S émis…

Publié le 12/12/2017

Blackstone, un fonds d'investissement américain devrait acquérir 10% du capital de Logicor, un spécialiste des parcs logistiques, pourtant cédé au fonds souverain chinois le 2 juin dernier selon…

Publié le 12/12/2017

Thales a remporté un contrat de 37 millions de dollars pour équiper l’armée américaine de nouveaux terminaux radios tactiques. Thales livrera des radios IMBITR 2 canaux (pour « Improved MBITR…

Publié le 12/12/2017

L'Autorité des marchés financiers (AMF) a déclaré conforme le projet d'OPA de Schneider Electric sur IGE+XAO tel qu'il a été annoncé le 8 novembre. Schneider Electric, qui ne détient pour…

CONTENUS SPONSORISÉS