En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
+1.70 %
4 872.00
+1.68 %
SBF 120 PTS
3 888.85
+1.75 %
DAX PTS
11 205.54
+2.63 %
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.98 %
1.136
+0.00 %

Avec le "shutdown", la sécurité du transport aérien en question

| AFP | 589 | 5 par 2 internautes
Des membres des syndicats du transport aérien et de la sécurité aérienne manifestent devant le Capitole, le 10 janvier 2019 à Washington
Des membres des syndicats du transport aérien et de la sécurité aérienne manifestent devant le Capitole, le 10 janvier 2019 à Washington ( Brendan Smialowski / AFP )

L'impasse budgétaire aux Etats-Unis et la paralysie d'une partie du gouvernement pourrait avoir de graves conséquences sur la sécurité dans le transport aérien et sur l'économie américaine, s'alarment les syndicats du secteur qui demandent la fin rapide du "shutdown".

Le ministère des Transports, qui assure le contrôle des passagers et des bagages, et le ministère de la Sécurité intérieure, notamment chargé des contrôles aux frontières, sont concernés par la fermeture partielle des administrations faute de financement, qui touche environ 800.000 fonctionnaires depuis le 22 décembre.

Les personnels jugés "non essentiels" ont été placés en congé sans solde, tandis que d'autres ont été réquisitionnés. Généralement payés à la quinzaine, ils ne recevront pour la première fois pas leur paie ce vendredi.

La fin du "shutdown" "est une question de sécurité et une inquiétude économique", assure l'Association du personnel naviguant (AFA), qui a manifesté jeudi à Washington avec d'autres syndicats du secteur pour demander la réouverture des administrations.

"Nos membres (du syndicat) et les passagers volent dans un système qui est moins sûr et sécurisé tant que le +shutdown+ continue", affirme dans une lettre aux responsables du Congrès l'AFA, qui représente près de 50.000 professionnels.

Avec moins de personnel, l'Association met notamment en garde contre les "failles dans notre sécurité" dont pourraient profiter "ceux qui considèrent les Etats-Unis et leurs citoyens comme leurs ennemis", les annulations de vols ou les longues queues aux postes de contrôle.

"Journées de dix heures"

L'Association nationale des contrôleurs aériens (NACTA) dénonce pour sa part la dégradation des conditions de travail de ses quelque 20.000 membres.

"Les heures supplémentaires, sous forme de semaines de six jours ou de journées de dix heures sont ainsi devenues monnaie courante dans certains des aéroports les plus fréquentés comme New York, Chicago, Atlanta ou Dallas", s'alarme le président du syndicat, Paul Rinaldi, qui évoque le risque d'accident aérien en raison de la fatigue des aiguilleurs du ciel.

Quant aux voyageurs, ils commencent à s'inquiéter des longues files d'attente aux points de contrôle, alors que l'Agence fédérale de sécurité dans les transports (TSA) a observé une augmentation des arrêts-maladie chez les agents depuis la fin décembre.

Des membres des syndicats du transport aérien et de la sécurité aérienne manifestent, le 10 janvier 2019 à Washington
Des membres des syndicats du transport aérien et de la sécurité aérienne manifestent, le 10 janvier 2019 à Washington ( Brendan Smialowski / AFP )

"Il est normal de voir augmenter le nombre d'agents en arrêt-maladie ou qui démissionnent à mesure que le +shutdown+ continue, car personne ne s'attend à ce qu'un salarié travaille indéfiniment sans être payé", a affirmé le démocrate Bennie Thompson, président de la Commission sur la sécurité intérieure à la Chambre des représentants, dans une récente lettre à la direction de la TSA.

Rappelant que les agents de la TSA "font partie des employés fédéraux les moins bien payés", il s'est aussi inquiété du risque de voir les contrôles se relâcher "si les délais d'attente et la pression du public augmentent".

La TSA, qui publie des statistiques quotidiennes, a tenu à rassurer le public sur sa capacité à gérer ses effectifs et le flux de voyageurs. Jeudi, le taux d'absentéisme des agents (plus de 51.000) était de 5,1%, contre 3,3% à la même date début 2018, et 99,9% des passagers contrôlés (1,96 million de personnes) ont attendu moins de 30 minutes.

Mais le manque de personnel se fait déjà sentir à l'aéroport international de Miami, où la direction a annoncé la fermeture d'un des six terminaux pendant l'après-midi, de samedi à lundi. Selon le quotidien Miami Herald, le taux d'absentéisme pour maladie des agents de la TSA a plus que doublé par rapport aux taux habituels dans cet aéroport.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/01/2019

SOITECLe groupe dévoilera son chiffre d'affaires au troisième trimestre.source : AOF

Publié le 18/01/2019

A la suite du communiqué du 7 décembre 2018, MM. Philippe Houdouin, Silvère Baudouin, Christophe Sollet, Michel Picot, Éric Saiz, Dominique Roche, HIFIC ainsi que Financière Arbevel ont annoncé…

Publié le 18/01/2019

En 2018, Biosynex a réalisé un chiffre d'affaires de 31,2 millions d'euros, en hausse de 2,3%. La tendance est similaire à celle constatée au premier semestre avec notamment une forte dynamique de…

Publié le 18/01/2019

Iliad annonce la mise en oeuvre d'un partenariat stratégique avec la société Jaguar Network, fournisseur de service à destination des entreprises et des marchés publics, à travers une prise de…

Publié le 18/01/2019

                                Paris, le 18 janvier 2019    Alliance stratégique entre Iliad et Jaguar Network       Le Groupe Iliad annonce la mise en…