5 293.02 PTS
+0.06 %
5 290.0
+0.05 %
SBF 120 PTS
4 242.36
+0.07 %
DAX PTS
12 449.37
-0.31 %
Dowjones PTS
25 059.01
+0.38 %
6 815.32
+0.53 %
Nikkei PTS
21 970.81
+0.21 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Automobile: plan de 400 départs volontaires chez Vauxhall au Royaume-Uni

| AFP | 175 | 3 par 1 internautes
La marque automobile Vauxhall, passée cet été dans le giron du groupe PSA, veut lancer un plan de 400 départs volontaires dans une de ses usines au Royaume-Uni
La marque automobile Vauxhall, passée cet été dans le giron du groupe PSA, veut lancer un plan de 400 départs volontaires dans une de ses usines au Royaume-Uni ( Paul ELLIS / AFP/Archives )

La marque automobile Vauxhall, passée cet été dans le giron du groupe PSA, veut lancer un plan de 400 départs volontaires dans une de ses usines au Royaume-Uni, a indiqué vendredi un porte-parole du constructeur français à l'AFP.

Citant un problème de "compétitivité" pour l'usine d'Ellesmere Port (nord-ouest de l'Angleterre) mais aussi les incertitudes liées au Brexit, ce porte-parole a précisé que Vauxhall avait "mis au point un plan qui prévoit un passage à une seule équipe" au cours de 2018 contre deux actuellement et "un plan de départs volontaires (...) représentant environ 400 personnes d'ici à la fin de 2017".

"Face à un marché européen difficile et une baisse des ventes de voitures particulières, Vauxhall doit ajuster ses volumes de production" dans cette usine d'où sort la berline moyenne Astra et qui emploie actuellement quelque 2.000 personnes, selon le porte-parole.

Il s'agit "d'améliorer la performance (de l'usine) pour protéger son avenir", a-t-il précisé, confirmant une information de la publication spécialisée Automotive News Europe.

De même source, "les coûts de fabrication à Ellesmere Port sont significativement plus hauts que ceux des usines de référence du groupe PSA en France. Les équipes (sur place) sont conscientes de la nécessité d'augmenter le rythme de progression de la productivité".

Vauxhall, marque sous laquelle les Opel sont vendues outre-Manche, a été rachetée par PSA à General Motors (GM), en même temps que la marque à l'éclair, une opération bouclée début août.

A la mi-septembre, le président du directoire de PSA, Carlos Tavares, avait confié avoir relevé d'"énormes" écarts de compétitivité chez Opel par rapport aux autres usines de PSA.

M. Tavares avait assuré au moment du protocole d'accord de rachat, en mars, qu'il ne serait pas nécessaire de fermer des usines d'Opel/Vauxhall tant qu'elles parviendraient à respecter des objectifs de productivité, estimant que la solution consistant à fermer des sites était "simpliste".

Il avait dit vouloir remettre l'entreprise dans le vert d'ici à 2020, alors qu'elle perdait de l'argent sous la houlette de GM depuis le début du XXIe siècle.

Vendredi soir, PSA a assuré être "engagé envers l'usine de l'Astra à Ellesmere Port. L'entreprise est totalement confiante dans la capacité et le talent des employés à aboutir aux améliorations nécessaires dans la performance financière" de l'entité.

La question du Brexit figure également au tableau des préoccupations de PSA, alors que le négociateur de l'Union européenne Michel Barnier a relevé jeudi une "impasse préoccupante" dans les discussions de la sortie du Royaume-Uni de l'UE.

"Une fois qu'elle aura suffisamment de visibilité sur l'avenir des relations commerciales avec l'Union européenne, et que la question de la compétitivité de l'usine aura été réglée, l'entreprise pourra réfléchir à de futurs investissements", a encore indiqué le porte-parole du groupe français.

Vauxhall compte près de 5.000 employés directs au Royaume-Uni.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/02/2018

Invest Securities reste 'acheteur de' Biocorp avec un objectif de cours de 17,7 euros...

Publié le 21/02/2018

Le motoriste américain Pratt & Whitney (groupe United Technologies) annonce avoir trouvé une solution au problème affectant certains de ses moteurs PW1100G-JM équipant l’A320neo d’Airbus. Le…

Publié le 21/02/2018

Qualcomm et PSA vont tester la technologie de communication C-V2X, comme première étape du déploiement de la 5G dans le domaine automobile, avec des communications directes entre véhicules. A…

Publié le 21/02/2018

Pratt&Whitney va revenir à ses anciens joints pour régler temporairement le dernier problème en date décelé sur son nouveau moteur GTF,

Publié le 21/02/2018

Revalorisation méritée

CONTENUS SPONSORISÉS