En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 502.75 PTS
-0.13 %
5 497.5
-0.19 %
SBF 120 PTS
4 336.75
-0.20 %
DAX PTS
12 323.20
-0.07 %
Dowjones PTS
26 465.54
+1.35 %
7 635.40
+0.00 %
1.120
+0.04 %

Automobile: l'UFC-Que Choisir accuse Renault de malfaçons sur des moteurs

| AFP | 1554 | 5 par 8 internautes
Selon l'UFC Que Choisir, les moteurs concernés ont été fabriqués par Renault entre la fin 2012 et la mi-2016
Selon l'UFC Que Choisir, les moteurs concernés ont été fabriqués par Renault entre la fin 2012 et la mi-2016 ( LOIC VENANCE / AFP/Archives )

L'association de consommateurs UFC-Que Choisir "alerte" sur des malfaçons de certains moteurs fabriqués par le constructeur automobile Renault, susceptibles de provoquer des pannes sur au moins 400.000 véhicules portant la marque du groupe ou celles de Dacia, Mercedes et Nissan.

"L'UFC-Que Choisir alerte les consommateurs propriétaires de véhicules Renault, Dacia, Nissan et Mercedes équipés d'un moteur essence 1.2 TCe et 1.2 DIG-t -série Euro 5 de type H5 - d'un grave défaut dont peut être atteint leur véhicule", a indiqué l'association dans un communiqué publié vendredi.

Selon l'UFC Que Choisir, les moteurs concernés ont été fabriqués par Renault entre la fin 2012 et la mi-2016 et ont tendance à consommer trop d'huile. Cela peut entrainer "une dégradation des soupapes d'échappement et aboutir à une casse moteur", affirme l'association, qui évoque 400.000 véhicules concernés en France et d'autres cas signalés ailleurs en Europe.

L'UFC Que Choisir estime que les coûts peuvent représenter jusqu'à presque 10.000 euros par véhicules et accuse Renault d'un "silence assourdissant" malgré la diffusion, selon elle, d'une note interne en 2018 chez les concessionnaires et garagistes de Renault.

L'association adresse une mise en demeure aux quatre marques - Dacia est une filiale de Renault, Nissan son partenaire japonais tandis que des liens existent entre le français et Mercedes via sa maison mère Daimler -, leur demandant de rappeler les véhicules concernés et de prendre en charge l'intégralité des frais.

"Tous nos véhicules équipés du moteur TCe A.2 ne sont pas concernés par ce phénomène", a répondu Renault dans un communiqué adressé à l'AFP.

"En effet, une surconsommation d'huile moteur peut provenir de différentes causes - lubrifiants, conditions d'utilisation...", ajoute le groupe qui dit ne pas avoir encore reçu la mise en demeure et prévient que "le respect du programme d'entretien est (...) un préalable à l'examen d'un accompagnement commercial".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
8 avis
Note moyenne : 5
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 08 juillet 2019

CODE OFFRE : EVASION19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : EVASION19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/06/2019

Nouveau contrat pour Airbus au Bourget...

Publié le 19/06/2019

Engie a émis vendredi dernier 1,5 milliard d'euros sous format de green bond...

Publié le 19/06/2019

Dans un communiqué publié hier soir, EDF a rappelé qu'un point précis sur le calendrier et le coût de construction de l'EPR de Flamanville sera effectué après la publication de l'avis de…

Publié le 19/06/2019

Indigo Partners rejoint la liste des clients de l' A321XLR...

Publié le 19/06/2019

Retour sous les 8 Euros...