En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 409.43 PTS
-
5 416.00
-
SBF 120 PTS
4 333.74
-
DAX PTS
12 561.02
+0.16 %
Dowjones PTS
25 064.36
+0.18 %
7 357.90
-0.24 %
Nikkei PTS
22 644.05
+0.21 %

Automobile: l'allemand Rheinmetall va fermer une usine à Thionville

| AFP | 238 | Aucun vote sur cette news
Le logo du groupe automobile et de défense allemand Rheinmetall, à  Duesseldorf, le 4 août 2014
Le logo du groupe automobile et de défense allemand Rheinmetall, à Duesseldorf, le 4 août 2014 ( PATRIK STOLLARZ / AFP/Archives )

Le groupe automobile et de défense allemand Rheinmetall a annoncé jeudi la fermeture prochaine de son site proche de Thionville (est de la France) fabricant des pistons, pour des raisons de manque de compétitivité.

Basée à Basse-Ham, près de Thionville, l'usine de fabrication de pistons pour l'automobile KS Kolbenschmitt France (KSKF) va fermer ses portes "au cours de l'année 2018" et ce "en accord avec les représentants syndicaux", précise le groupe dans un communiqué.

L'usine de Basse-Ham emploie à ce jour 140 personnes et réalise des ventes de 40 millions d'euros.

Malgré deux plans de sauvegarde menés par le passé sur le site de Thionville, celui-ci "n'était pas assez compétitif pour prendre en charge de nouvelles commandes", explique un porte-parole de Rheinmetall joint par l'AFP.

Cette même source indique que la production de pistons va être répartie sur un site moins cher en République tchèque, ainsi que dans d'autres usines sur le continent américain.

Rheinmetall va proposer aux salariés de Thionville des postes chez Pierburg, autre usine de Basse-Ham active dans la mécatronique, et qui n'est pas affectée par le présent projet.

De même "plusieurs entreprises se sont présentées sur le site de Thionville pour offrir des emplois dans la région", ajoute ce porte-parole.

Les comptes du troisième trimestre de Rheinmetall vont subir une charge de l'ordre de quelques dizaines de millions d'euros liées aux coûts de la fermeture, a encore indiqué le groupe basé à Düsseldorf (ouest de l'Allemagne).

Celui-ci s'attend à des économies en charges de production de l'ordre de 10 millions d'euros à partir de l'an prochain.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/07/2018

L'étude permettait d'étudier la faisabilité et la facilité d'utilisation et la satisfaction des patientes utilisant eCO...

Publié le 16/07/2018

Myrian 2.4 intègre de nouveaux outils de diagnostic exclusifs...

Publié le 16/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 16/07/2018

Retour d'assemblée générale...

Publié le 16/07/2018

"Ces partenariats sont construits en conformité avec les règles du droit de la concurrence", assure Carrefour...